Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 06:47
maky-atelier.jpg

2 petites pièces, 2 portes, l’une vitrée, l’autre pleine, des rosiers qui l’habillent tout l’été, des murs épais, une cheminée pour les grillades à la belle saison, un petit grenier bien pratique pour y ranger n’importe quoi, un carrelage de tomettes disjointes. La première partie servait à Pomponette pour son matériel de jardin, les 2 containers à roulettes y avaient leur place, tracteur et vélos s’y entassaient pendant les séjours des enfants. Dans l’autre pièce depuis 36 Maky avait installé son atelier, armoire, meubles bancales, établis, scies, bois, ferraille, amoncellement de trucs cassés à réparer, une bonne odeur de copeaux et d’huile, son domaine en un mot. Mais voilà que Môssieur est à la retraite, que môssieur a du temps pour bricoler et que Môssieur se trouve à l’étroit, c’est vrai que couper une planche de plus de 2 m nécessitait des contorsions et le sciage finissait dehors. Alors comme Pomponette ne sait rien refuser à son gendre, elle s’est exilée dans la grange en face avec son rateau et sécateur, engrais et coussins pour s’agenouiller dans les plates-bandes, pas en signe de dévotion, pour traquer le liseron envahisseur et refractaire à tout herbicide... Des semaines de réflexion intenses ont abouties à abattre le mur entre les 2 pièces, à fermer la partie basse d’une porte, à créer un fenêtre et enfin Maky s’installe dans ses nouveaux appartements. buis-nouvelle-fen--tre.jpg Il a de la place et en aura encore plus quand après plusieurs choix cornéliens il aura jeté diverses choses. Le coin des enfants est préservé, leur réserve de bois pour la fabrication des épées est toujours là et les étaux sont en place, bientôt mon artiste pourra donner libre cours à sa fantaisie créatrice. Mais avant cela il reste quelques remorques à remplir de choses « indispensables » que l’on ne devrait pas jeter.

Dernière minute : Les tomates résistent vaillamment à l’attaque sournoise des Saints de glace. J’ai encore perdu leurs noms…

Partager cet article
Repost0

commentaires

K
Mon compagnon rêve d'avoir son atelier à lui pour bricoler (et enregistrer de la musique, ce qui semble difficilement compatible, mais bon). Il faudra sans doute patienter qqs années avant qu'on puisse entreprendre les travaux...
(C'est donc à cause de ces fameux saints que ça caille !)
Répondre
B
oui c'est leur faute, mais je crois que c'est le dernier jour.
M
Merci pour ces encouragements...
Je tape sur le clavier...et j'ai les doigts comme des baguettes de tambour, un peu rouillé tout ça !
Tu aurais pu dire que je t'avais fait aussi le petit mur avec la jardinière intégrée...
Bisous
Répondre
B
Je l'ai pas dit mais j'ai mis la photo pour ceux qui connaissent les lieux.
L
"ah mon Dieu, ah mon Dieu, quel bonheur, d'avoir un mari bricoleur"
Répondre
B
Je sais que tu voudrais en avoir un, mais je prête pas.
B
Je ne te rassurerai pas en te disant que plus l'atelier est grand, plus il faut l'agrandir, prévois donc une bétonnière et des parpaings pour le printemps prochain...
Répondre
B
Je m'en doutais un peu, on verra bien.
M
Ah quand la passion du bricolage vous tient !! Bonne journée Mab !
Répondre
B
C'est un intermittent du bricolage.