Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 06:59
IMG-0464.JPG

Depuis que je m’essaie à la couture pour Maminette je parcours les blogs de jeunes femmes couturières émérites, qui entre deux aquarelles font une robe pour leur fille, une barboteuse pour le bébé d’une amie, écrivent leur blog, répondent longuement à des dizaines de commentaires, chinent tous les dimanches, font de la déco, bricolent, jardinent et travaillent, bonne cuisinières en outre et mères de plusieurs enfants, une race de mutante est en train de naître. Je me pose quand même une question : à l’heure où la mercerie de quartier n’existe plus, à l’heure où les marchandes de tissus sont une race en voie de disparition, pourquoi cet engouement pour la couture. Pomponette cousait pour nous par nécessité, toutes les femmes dont je parle pratiquent cette activité pour leur plaisir, ce que je commence à comprendre, mais quand on sait à quel point cela relève du parcours du combattant de trouver, fils, accessoires, tissus et surtout conseils, je les admire tout simplement. Mais si ce n’était que cela encore, en plus d’être des créatrices elles  sont un peu « spéciales ». Moi qui ai déjà bien du mal à décrypter un patron en français, je suis ébahie par ces jeunes aventurières de l’aiguille qui ne jurent que par des livres de couture japonais et même pas traduits, (c’est vrai que certains modèles sont jolis). Lorsqu’elles en parlent elles me font l’effet d’appartenir à une société secrète « As-tu fais le N°38 ? Avec 6 en moins ce sera mieux pour 10, mais en 3 fais le 27 avec 7 en plus et 4 sur les côtés) Couture et loto peut-être?
Avec tous ces chiffres je ne suis pas prête de coudre en japonais dans le texte.
Vivement que Maminette soit là pour que je prenne ses mesures exactes dans tous les sens et que je continue mon apprentissage.
Hier une journée magnifique de senteurs et couleurs, aller sur le marché a presque été un plaisir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Je suis comme toi, ébahie devant ces jeunes mamans qui cousent avec des patrons japonais. Un jour, quand j'aurai du temps libre, je m'inscrirai à des cours de couture.
Répondre
B
C'est une bonne idée, il y a un cours pour avoir du temps ?
S
Je ne suis pas douée pour la couture en japonais non plus... J'ai déjà assez de mal avec le norvégien... alors le japonais!
Répondre
B
Pourquoi le norvégien, j'ai loupé un épisode?
F
Eh oui moi aussi je les admire ces couturières blogueuses ! Pour le japonais je ne savais pas ! Tu m'en apprends des choses !
Répondre
B
Bon courage pour demain, il pleut ce matin et demain c'est prévu aussi comme ça.
L
je couds un peu depuis peu et je me rends compte que c'est par fidèlité pour ma mère dont c'était lemétiermoi aussi je parcours ces blogs et je me dis que si j'avais la chance d'être une femmme au foyer je me mettrai volontier au japonaisc'est fashion en tous cas...
Répondre
B
Moi aussi peut-être car j'ai tellement vu maman penchée sur sa machine, mais elle par nécessité.
F
hi hi hi ! pareil pour moi, mais tu as une longueur d'avance, j'en suis encore au stade de baver sur les modèles dans les jolis livres mais je ne trouve pas tissu adequat (la belle excuse !) Bravo d'avorir fait le pas, et de bientôt franchir celui du patron en japonais :-)
Répondre
B
je croyais que tu avais déjà fait des merveilles dans ce domaine.