Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 07:26
link
                                                                    Képi et fourragère d'Oncle Robby

Du plus loin que je me souvienne, malgré mes presque 65 ans, je ne me souviens pas de la vie avant la télé. Apportée en équilibre instable sur sa moto par papa, elle s'est installée dans la petite maison au cœur de la forêt, vers la fin des années 50. J'aurais du demander hier à Pomponette. Un cube énorme et inesthétique au possible, une seule chaîne en noir et blanc, mais quelle ouverture sur le monde !!!

A chaque 11 novembre nous avions droit à un film, toujours le même, toujours regardé avec la même émotion : Les croix de bois tiré de livre de Roland Dorgelès. Pendant une heure et demi, les horrreurs de la guerre, les tranchées, la pluie, le froid, le patriotisme et la bravoure.

Papa, élevé dans le culte de son oncle Robby mort en 1918, frêre d'Odette, ma grand-mère dont j'ai déjà longuement parlé l'hiver dernier, ne manquait jamais cette diffusion, cette guerre terminée bien avant sa naissance a marqué son enfance peuplée de femmes en noir.

Les années ont passé, la télévision s'est dotée de nombreuses chaînes, le film vantant le courage des poilus a été diffusé l'après-midi et puis plus du tout. Je viens de consulter le programme, seul un documentaire ce soir, qui selon la bande annonce devrait éclairer différemment ce qui restera quand même une tuerie sanglante.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Chez nous aussi la télé est arrivé très tôt dans les années 50! Par contre je ne me souviens plus du film "les croix de bois" dont j'ai entendu parler bien sûr.Moi qui ne suis pas une passionnée d'histoire (contrairement à mon mari) j'ai beaucoup aimé le documentaire d'hier soir et surtout le récit qui sortait de l'ordinaire.
Répondre
M
Bien, le film documentaire de ce soir...De quoi être en colère pour un moment devant autant de boucherie et d'erreurs militaires.Bisous
Répondre
S
ce n'est que dans les années soixante que nous avons eu la télé chez mes parents....alors je me souviens de quelques soirées, sans télé. 
Répondre
F
C'est bien ton hommage aux Poilus. Il paraît que l'on commémore trop en France selon un rapport... Pffff. Un peuple sans mémoire est-ce mieux ?Vous avez eu la télé très dôt dis-donc !
Répondre
A
Et le dernier poilu est mort ...Bonne fin de journéeAmitiésDomi
Répondre