Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 07:19

 Elle a ouvert 2 fois les yeux, elle a récupéré la mobilité de son bras droit, elle s’est tournée dans son lit. Pendant quelques heures cela nous a mis sur un nuage d’espoir dont nous sommes vite redescendus.

Le médecin, humain et patient, nous dit de ne pas nous emballer, ce qu’elle a est gravissime.

La fièvre est revenue et notre vœu le plus cher est qu’elle ne souffre pas de tous ces tuyaux, soins, manipulations qui agressent son corps.

Ces si jolies mains, fines et élégantes, faites pour les bagues qu'elle aiment tant, sont déformées par l’œdème et ça elle n’aimerait pas du tout notre Pomponette.

Hier nous lui avons dit à quel point vous tous attendiez son retour. Son amie d’enfance d’Olonzac est bouleversée, son amie de jeunesse dans sa maison de la Nouvelle attend sa visite depuis des mois…

Le cercle des blogamis s’aggrandit, Samantdi, que je lis depuis des années sans me faire connaître laisse dans les commentaires le parfum des violettes de Toulouse, Angetrange que je connais par Plume laisse une pensée. Tout cela est bien réconfortant.

Oui tous les matins je donnerai les nouvelles de maman, je ne me pose plus la question de savoir si c’est indécent ou non, tant que Sister sera d’accord.

Je me plains souvent auprès de vous des coups de fil de Fille Unique, que je juge trop rares, en ce moment je souhaiterai qu’ils soient encore plus rares…Cela voudrait dire que tout va bien ici.

Très présente pour prendre des nouvelles, plusieurs fois par jour à l’affut d’une amélioration ou dégradation, toujours là pour nous soutenir, la voix claire et affirmée, elle nous fait un bien fou.

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
Ce sont dans les épreuves que l'on mesure l'importance des mots. Chez nous, on dit que la parole peut faire mal, mais aussi qu'elle sait guérir, ce sont avec les mots que l'on peut tant, et si peu. Et si les blogues ne nous laissent alors plus que cela, c'est bon à prendre. J'envoie sur les ondes ces mots-ci, pour Pomponette et pour vous qui la veillez, en apprenant à goûter chaque petite précieuse perle de la vitalité. Je t'embrasse, Mab, à demain matin.  
Répondre
C
un petit bonsoir..demain je serai au ski..mais je passerai en rentrant..pour avoir des nouvelles...bizzzz
Répondre
C
Je vous lis depuis longtemps, (plus de 2 ans, depuis que je connais Plume) sans jamais laisser de commentaires. Je reconnais qu'il est dommage d'attendre un tel évènement pour me manifester mais je voulais simplement vous dire que je pense bien à vous et que je passe chaque matin, en me disant "pourvu que ..." Et j'ai trouvé le message de Karmara si touchant, c'est exactement ce que je ressens pour mes "amies" d'Internet. Bon courage. Carole (de la "campagne" de Plume" ;-)
Répondre
T
Merci de prendre le temps de nous donner de ses nouvelles. Je pense beaucoup à elle et à vous.
Répondre
K
Une belle lignée de femmes de caractère, dans ta famille ! Bisous du jour, Karine
Répondre