Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 05:33





La journée avait bien commencé avec des photos dans ma boite de réception. Gentille attention d’une amie de Fille-Unique qui m’envoyait un mini reportage de la journée de mes petits chez elle.
La journée aurait pu continuer avec les photos envoyées par Fille-Unique, on y voit Eugénie de plus en plus jolie, dixit ses parents, les garçons…et la Caro, amie de Fille-Unique, sourire éblouissant, un léger duvet sur la tête.

Je savais que la maladie avait frappé chez elle, j’avais suivi les chimios, les rayons, les hauts et les bas, mais voir ainsi celle qui venait souvent à la maison, celle qui avait, bien trop tôt, été bousculée par la vie, à peine sortie de l’adolescence, celle qui nous avait reçu chez elle à Amsterdam, celle qui a été présente pour son amie dans tous les moments difficiles, oui la voir ainsi c’était trop.
Un trop adoucit par un coup de fil de Normandie, Henri la pépite me dit combien il est content d’être en vacances, Eugénie demande si son Maky est réveillé.

La journée qui avait bien commencé continue à se pourrir petit à petit avec la visite à une amie qui ne va pas très bien.

La journée qui avait bien commencé se termine dans la perfection la plus absolue avec les « Vestiges du jour » film vu déjà plusieurs fois mais toujours avec autant de plaisir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
superbe photo.... beaucoup de douceur avec tes deux petits enfants... Ils sont adorables
Répondre
S
Eugénie a l'air si attentive, elle va savoir lire avant d'entrer à la maternelle ! Bises
Répondre
L
j'espère que l'amie de ta fille va s'en sortir !
Répondre
L
Reflets de vies... A la fin d'une journée difficile, terminer par le frais minois d'Eugénie.Douce pensée pour toi, Mab
Répondre
I
Belles surprises et mauvaises nouvelles... ainsi va la vie! En vieillissant, j'ai la chance de faire une large place aux belles choses, à sourire à une photo (celle de tes petits est très belle), à relativiser un peu plus, à me concentrer sur les petits bonheurs. A être moins exigeante aussi. Je crois que je suis plus heureuse qu'à 20ans. Mais la maladie de ceux que j'ai connu enfants me demeure profondement insupportable. Comme une injustice qui n'a pas de sens.
Répondre