Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 07:07

Après la grisaille bloguesque le soleil est revenu, timidement d’abord pour enfin briller de tous ses feux, contente que mon mini-problème soit résolu je me suis penchée sur ma peinture, c’est curieux comme en ce moment tout marche bien, je me comprends, tout à coup18 h est là, il fait encore grand jour mais pas assez pour me permettre de finir un panneau, qu’à cela ne tienne, j’ai des petites croix à faire pour Maminette, en écoutant plus que regardant l’actrice qui interprète Edith Piaf au cinéma.

 

Il y une chose que j’ai du mal à comprendre, j’aime les chansons, un peu tous les genres, rengaines, chansons à texte, dernier tube de valeur sûre, chansons anciennes, mais j’en écoute rarement, pourtant j’ai tout le matériel, disques 45, 33 tours, K7 et CD, je marche souvent au coup de cœur, mais je n’écoute pas souvent mes trouvailles. Je chantonne rarement, jamais sous la douche, complexée sans doute par les fausses notes que j’émets dès que j’ouvre la bouche, je préfère chanter intérieurement, c’est mieux pour mon entourage…mais hier en écoutant la môme Piaf j’ai entonné avec elle « moi j’essuie les verres au fond du café» qui à l’époque me semblait être le comble de la chanson réaliste. Je me revois à la maison à 12 ans, faisant la toilette dans la cuisine que papa avait chauffé en se levant, déjeunant en vitesse, cette chanson passait à la radio tous les matins, traverser la forêt et attendre le car qui m’emmenait chaque matin au collège, la vague Yéyé n’avait pas encore submergée les chanteurs dits « de charme » et nous partagions avec nos parents les mêmes coups de cœur.

 

Je me suis souvenue que j’étais en stage à Poitiers  à l’annonce de la mort de Piaf et de Cocteau et encore une fois j’ai mesuré le temps qui passe, quelque fois lentement quand on attend un événement heureux, quelque fois trop vite quand les années s’accumulent et vous font une tête blanche, des articulations raides au réveil et des souvenirs lointains.

 

Il est temps d’aller voir si 20 six est revenu, c’est pénible de rester sans nouvelles. Cet après-midi goûter chez Perfecta, pas encore aujourd’hui que je vais commencer un régime. Pas de nouvelles fraîches de Normandie. Ce matin il y a peut-être livraison de lapins pour la Biocop.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
"Je me suis souvenue que j’étais en stage à Poitiers "
Et dans ce décor, banal à pleurer...
Répondre
B
On pourrait faire un billet rien qu'avec ces chansons, pas toujours trés joyeux...
L
J'ai regardé cette émission (en repassant), je me demande comment ils ont fait pour transformer cette jolie fille blonde en Piaf....
Répondre
B
Oui du beau travail de maquilleuse.
P
rigolo anitta mais beaucoup trop long j'ai appelé 5fois sisiter merci perfecta no comment fy m'envoie tous les jours les comments de phuket je lui ai dit que j'etais tres surpris de ces messages il m'a demandé d'arreter de jouer la cosette lui aussi no comment temps maussade clientele fadasse toujours quelques soucis avec ma caisse que je loue une fortune bref sinon tout va bien bisous toujours aucune reponse de pomponnette bientot 15 jours no comments
Répondre
B
Je vais lui dire de te répondre aujourd'hui. Bises.
C
je chante tout le temps...j'adore..;ah le gouter...
Répondre
M
j'aimais bien Piaf et pourtant je ne sais pourquoi c'est une chanteuse que je n'ai jamais plus écoutée en grandissant.
Répondre
B
Moi c'est pareil, du plaisir à l'écouter au hasard des ondes.