Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 07:20

Odette a maintenant 11 ans, c’est le mois de juillet elle es en vacances au château des ses grands-parents, Robby son frère est sans doute chez  des cousins et elle attend Jeanne sa maman avec une grande impatience, je vous livre sa lettre avec l’orthographe toujours aussi fantaisiste ce qui me fait dire que sa scolarité est bien négligée, mais c’est une fille…

 

Grainville.                                                                    Dimanche 12 juillet 1908.

 

Ma chère petite Manouche.

Mercie beaucoup pour ta gentille  lettre, au je suis bien contente de te faire plaisir et à papa aussi. Quel pluie ! C’est vraiment triste.
Au que je suis contente que tu vienne dans 7 jour « c’est par qu’on c’est quand » Samedi mais quel heures, je ne sais pas c’est probablement à 11 heures. Est-ce que Robby  vas à Rethondes. Peut-être que Rob viendra le 14 juillet. Hier soir le ciel était magnifique. Tu c’est je couche dans la chambre d’Oncle Pierre et bien ce matin ma montre s’est arrété alors je me suis levée parce que je croiai que c’était l’heure et je t’écris en attendant que Grand Maman vienne m’attacher les cheveux. J’ai très bien dormie. Je ne peux pas être libre le matin, il faut que je garde Irène. J’espère que ca ne te fait pas trop mal quand on te brule ton nerf, c’est affreux ! pauvre petite Manouche.
Je n’ai plus grand-chose à te dire. Je t’embrasse bien fort ma chère petite Manouche. Bientôt nous pourrons nous embrasser pour de vrai.
Ta chère petite fille qui t’aime de tout son petit cœur.


N’ayant pas connu Odette il m’est bien difficile de parler en son nom contrairement à Jeanne que j’ai bien connu, je ne peux que faire des suppositions. C’est une petite fille qui me semble un peu  trimballée de famille en famille, chez les uns et les autres et souvent réquisitionnée pour garder les plus petits qui sont  nombreux, les grands-parents réunissant tous leurs petits-enfants pendant les vacances. Cette lettre est datée du 12 juillet 1908, 57 ans plus tard Maky et moi nous nous marierons et 59 ans après à 4 jours prés l’arrière petite fille d’Odette verra le jour.


Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Superbe ce récit de cette petite fille, courageuse malgré elle, qui aurait tellement voulu être comme toutes les petites filles de son âge.Ta grand-mère, la mère de ton père dont lui non plus n'a pas profité comme il aurait du !
Répondre
N
On ressent la tristesse dans cette lettre et le desir de faire plaisir.
Répondre
B
Tristesse et faire plaisir ont gouverné sa vie je crois.
N
Belle photo ! Il ne fallait pas bouger à l'époque !
Répondre
B
j'ai failli me faire prendre.Nadar.
L
j'adore cette photo, sans doute parce que j'ai une faiblesse pour les anciennes .Mais il y a cette pause, attendrissante !
Répondre
B
Attendrissante c'est le mot.
C
enfin je réussis à poster...quelle lettre poignante..une enfant triste..qui parle encore de son papa comme s'il était là...
pas facile apparement la vie de cette enfant...
Répondre
B
bravo aux courageuses qui ont du mal à poster depuis quelques jours entre un coup de pinceaux et les clous tapissiers.