Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 07:52





















Fromonville le 8 octobre 1917.

Par Grey/Loing, SetM.

 

Ma maman,

J'ai reçu hier ton gentil petit mot et le carnet : merci ma chérie.
Et me voici dans le confortable château avec une tendre amie et une vieille Granny, les jours s'écoulent calmes mais vite et chaque jour qui passe me rend heureuse puisqu'il me rapproche de la permission de Manu et du jour où je vous retrouverai Marianne si jeune, ce sera bon de reprendre notre petite vie à deux, avec dans la vie de ta Bleue une une telle lumière. Je n'ai encore rien de Manu, je m'efforce d'être calme, pour toi, pour Robby mais quelque fois mon coeur est gros de toutes ces angoisses qui m'étreignent parfois, mais n'est-ce pas nous pourrons nous revoir et nous aurons toute la douceur de nous dire tout ce que nous ne voulons pas écrire.
Je sais (je te raconterai comment) que son père le sait et que Jean a été interwievé sur moi. Oh maman que c'est beau ce bonheur, prie pour nous pour que rien ne vienne nous séparer. Il paraît que Blanche T. avait dit à Eliane : « La femme que Manu aimera aura bien de la chance, il est beau et épatant au point de vue moral ». Le Friquet croit qu'il est dans un rève et que tout va s'envoler. Mais je me dis que d'autres l'ont déjà eu ce bonheur, que d'autres l'auront encore et que je dois vivre pleinement le moment présent qui est si beau.
Ecris moi souvent et ne de moque pas de moi parce que je te parle de lui.

Sois bien prudente.
Et pense sans cesse à nous deux qui t'aimons si merveilleusement et si respectueusement.
Un long baiser de ta petite. Je n'ai rien du Loup et ça m'ennuie un peu.

 

Cette lettre nous apprend que l'amitié avec Jean n'a pas évolué et qu'un certain Manu (Emmanuel) cousin de Jean occupe à présent ses pensées et son coeur, les choses prennent tournure, les parents de Manu sont au courant, Le Loup (son frère Robby) et Manu se sont rencontrés aussi. De longues fiançailles seront célébrées dans l'intimité, la guerre n'étant pas propice aux festivités. Le 12 avril 1918 Robby est mort au combat, le 3 juin 1918 Odette épouse Emmanuel. Le couple de mes grands-parents est formé.

Odette aime beaucoup donner des surnoms, elle appelle sa mère Marianne, je ne sais pas pourquoi, se surnomme le Friquet et elle signe souvent ses lettres « ta bleue ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
très émouvant...la mort qui se mélange avec les fiançailles..pas toujours facile la vie dans cette période...
Répondre
B
C'était le lot de beaucoup de familles pendant cette période.
L
Je suis émue par cette histoire d'autant que je retrouve des communes campagnardes qui me sont connues ! Quant aux photos, j'adore , j'ai toujours un faible pour les ' sépia '
Répondre
B
Oui les sépias sont émouvantes, on peut en faire avec un bon logiciel.
L
Je suis émue par cette histoire d'autant que je retrouve des communes campagnardes qui me sont connues ! Quant aux photos, j'adore , j'ai toujours un faible des ' sépia '
Répondre
P
Je trouve ça un peu triste aussi, sentiment que je n'ai pas vis à vis de ma famille, c'est peut-être parce que je viens juste de faire connaissance avec Odette.
Répondre
B
C'est un peu comme un personnage de roman, on s'y attache quelque fois.
F
Savoir qu\\\\\\\\\\\\\\\'Odette appartient à ta famille, à ton histoire renforce encore l\\\\\\\\\\\\\\\'émotion à la lecture de cette lettre. Bonne journée.
 
Répondre
B
Oui on se sent un peu plus proche quand on connait "quelqu'un qui connait quelqu'un qui a connu quelqu'un"