Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 07:10

Prés de Reims le 27 juillet 1919.

 Maman chérie, nous voici dans un petit village prés du camp de prisonniers où Manu est affectée, je suis contente que nous ayons quitté Reims qui est une ville détestable, le mal semble régner partout, c’est plein d’individus louches et l’on ne peut sortir seule, la ville est tellement détruite que c’est une vraie tristesse. Hier Manu m’a emmené voir les tranchées et champs de batailles, tant de jeunes vies y sont tombées comme notre Robby…

Manu m’a montré le point exact où il avait fait une patrouille.
Nous logeons dans une petite maison assez confortable, l’hôtel est partiellement détruit. Je n’ai pas encore grossi mais si tous les repas ressemblent à ceux d’aujourd’hui Guy deviendra un  énorme bébé. Manu se tordait de rire en me voyant reprendre un énorme morceau de gâteau aux cerises. Pour digérer nous avons fait une promenade sur une ancienne position « boche », il reste encore beaucoup d’obus asphyxiants non éclatés et je me suis vite écartée. J’ai été très émue de voir toutes ces simples petites croix à perte de vue.

P.S. Sois bien prudente et repose toi beaucoup. J’ai hâte de te retrouver .

 

Odette écrit à sa mère tous les jours, elle attend un bébé qu’elle souhaite appeler Guy, Manu a été blessé plusieurs fois et décoré de la Légion d’honneur pour faits de guerre, sur cet épisode nous ne savons rien car il a toujours refusé de parler de la guerre à son fils. A la lecture de ces lettres nous comprenons qu’Odette l’a suivi dans plusieurs villes de garnison, une de mes cousines m’a dit une fois que notre grand-père travaillait aux relevés topographiques fournis par l’aviation, je n’en sais pas plus. J’aurais dû interroger tante préférée mais j’ignore si elle aurait eu les réponses à mes questions et de toutes façons là il est trop tard, non pas qu’elle ne soit plus de ce monde, bien au contraire mais je suis sur ma lancée, le PC est très sollicité par N°1…

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Elle me plait Odette. Mais j'ai du rater une lettre ou 2 car la derniere fois que je l'ai lue elle etait demoiselle.
Répondre
B
Tu peux la retrouver dans la catégorie "Il était une fois"
L
Bonjour Mab,
Tu réecris ses lettres comme pour faire vivre ses moments si particuliers...
Nos racines
Répondre
B
je ne fais que recopier, en supprimant quelques phrases qui n'apporteraient rien au récit. bonne journée
P
Ces lettres rendent plus présente la réalité de cette sale guerre (mais y-en-a-t-il dre propre)
Répondre
B
Elles sont toutes sales même si les termes comme "frappe chirurgicale" ont remplacé bombardement.
P
c'est drôle comme le ton est direct, on a l'impression que c'est ici et maintenant.. oui j'aime cette façon de rapprocher les fils du temps..
Répondre
B
C'est vrai que le style est assez moderne
L
des lettres-témoignages
Répondre
B
Que nous gardons précieusement.