Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 07:30

C’est ce qui ressort de l émission vu hier soir consacrée aux familles qui recoivent des enfants souffrant de pathologie cardiaques sévères et ne peuvent être opérés dans leur pays. Le cœur serré devant le petit Mansour de Khaboul qui arrive à Roissy, il retient ces larmes le plus possible mais on vient de l’arracher à sa famille, son pays, sa culture, pour son bien certes mais quel déracinement. Les enfants ont des ressources insoupçonnées, au bout de 2 jours, il va rire, jouer et comprendre que sa famille de France l’aime. Il a très peur en passant au scanner, résigné, en partant en salle d’opération, Mansour n’a que 4 ans et c’est un petit garçon très courageux. Que d’abnégation et de force pour ces familles qui s’investissent totalement dans cette tranche de vie éprouvante. Accueillir un enfant pour quelques mois, se donner entièrement dans le parcours médical, pour finir  dans le meilleur des cas par le confier à une autre personne à l’aéroport qui le ramènera chez lui.

Les gens sont formidables, ils confient avec pudeur qu’en premier ils se font du bien à eux, que même ils sont égoïstes, que souvent ils ne voudraient pas rendre l’enfant dont ils n’auront que très peu de nouvelles  après leur séjour en France. Oui les gens sont formidables, désintéressés, patients, aimants, généreux, ils ont la volonté chevillée au corps de tout faire pour que le séjour des petits malades se passe le mieux possible, les autres enfants de la famille sont tout autant investis dans ce parcours et tout cela nous réconcilie avec l’espèce humaine. La chaîne du cœur n’est pas prête de s’arrêter avec des gens pareils !

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Plein de dévotion et de générosité !
Répondre
B
C'est tout à fait ça.
L
oui, ces gens sont formidables
Répondre
B
Et le mot est faible.
K
J'ai vu l'émission ou plutôt je me suis faite "happée" par les regards de ces enfants. Ces familles sont formidables et je me suis dit que j'étais trop égoïste pour faire la même chose. Ce n'est pas l'accueil des minots qui me poserait problème, mais le fait de les laisser partir, après avoir partagé qqs semaines cruciales de leur existence. Le rire de Mansour, sur le toboggan avec les petites filles de la famille d'accueil ! "L'aveu" de Christ, la petite Congolaise de 12 ans, déjà fiancée à un homme de 20 ans, au grand désarroi du papa de la famille d'accueil... Et la petite Lise qui découvre... de la fausse neige sous la Tour Eiffel. C'était bouleversant.
Répondre
B
Tu as bien répéré les moments forts. la petite congolaise a je é un froid dans la famille.
M
Oui Mab, exemplaires ces personnes, le pire me semble-t-il c'est au moment de la séparation...Ce doit être terrible, mais que c'est beau.C'est la France silencieuse, celle qui agit et ne s'agite pas.On a des leçons à prendre.Bises
Répondre
B
La france silencieuse qui ne se fait pas assez entendre. bisous.
L
C'est aussi de cetet France là dont j'ai envie dimanche.
Pas vu, un peu de mal avec le ton mielleux du mordeur.
Répondre
B
tout le monde a envie et besoin de cette France.