Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 07:08
Au printemps je n’ai eu qu’à récolter les fruits du travail de maman, le jardin a fait comme si elle était encore là, juste quelques plantes qui n’ont pas résisté à un hiver rigoureux et à son absence.
L’été a donné des plates-bandes aussi luxuriantes qu’avec leur jardinière latiniste, j’ai appris quelques noms, lu, quémandé des conseils.
L’automne venu il m’a fallu, armé du sécateur, couper, tailler, arracher.
Maintenant que le jardin est presque prêt à traverser la période hivernale, j’angoisse, n’ai-je pas trop coupé, taillé ?
 Ai-je bien couvert les plantes délicates.
Je ne reçois aucun conseil de l’au-delà, elle me laisse me dépatouiller avec ce qu’elle chérissait plus que tout.
 Les vivaces fanées et coupées laissent découvrir un petit rosier par-çi, un iris par-là, une délicate fleur inconnue.
Faire de la place, dédoubler, je n’y arrive pas, tel qu’elle nous l’a laissé, tel je veux le garder.
La vigne vierge taillée envahit mon garage attendant d’être brûlée, le noisetier, coupé menu par Maky attend le même sort, les feuilles ne peuvent pas toutes finir en compost et il reste encore au moins 6 heures à jouer de la tronçonneuse et du sécateur.
Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Votre maman vous a bien guidée en cet automne. Il ne faut pas être pressée et se laisser du temps comme on en laisse aux plantes pour reconnaitre au printemps qui est qui, et où nous les
déplacerons.  Aucune inquiétude dans un jardin un particulier a toujours peur de trop tailler tandis qu'un professionnel y va carrément.
Voilà un jardin qui sera bien entretenu puisqu'aimé.


Répondre
S

c'est une lourde responsabilité, je trouve, que tu as maintenant, surtout en reprenant l'oeuvre d'une très bonne jardinière.


Répondre
I

Sans doute faut-il laisser du temps au temps, respecter l'esprit plus que la lettre. Oui, je sais d'expérience que c'est facile à dire, beaucoup moins à vivre. Plein de pensées pour toi.


Répondre
B

Le jardin te remerciera de l'entretien que tu lui fais , et le souvenir de ta maman restera


Répondre
M

Je suis sûre que Pomponette est fière de voir comment tu t'occupes du jardin:-)!


Répondre