Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 07:14

samedi 21 avril 2012


A table un soir de la semaine.


Eugénie demande si nous sommes tristes quand ils ne sont pas là.
Je ne veux pas lui faire de peine mais la réponse est non, je développe un peu expliquant qu’au bout d’un certain temps ils nous manquent mais sans tristesse.
Henri écoute avec attention, je vois qu’il prépare une question existentielle.
« Mab, quand on est pas là, vous la mettez où la table de salle à manger ? »
Amusée et interloquée quand même je réponds qu’elle reste à sa place et lui explique que nous avons une vie sans eux, il nous arrive même d’apprécier leur absence, incroyable non ?
C’est le même Henrichéri qui à 3 ans regardant de vieilles photos nous dit : « Ah oui,  la vie était en noir et blanc, avant. »



Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Il croit peut-être que vous vous rangez dans un placard en attendant leur retour :D XD
Répondre
H

C'est vrai ce que dit Maé, ils s'inquiètent pour vous, c'est dire si vous comptez pour eux....
Répondre
L

ah... les remarqes des enfants.... Ils ont l'impression quelquefois que l'on ne peut vivre sans eux....
Répondre
B

J'adore les réflexions des enfants !
Répondre
L

C 'est bien mieux pour eux. Moi on me disait combien je manquais, combien j'étais essentielle à leur bonheur. C'est un poids trop lourd pour un enfant.
Répondre