Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 06:44

J’ai déjà parlé de l’art du commentaire, du moins en ce qui me concerne, difficile pour moi de laisser une trace de mon passage autrement que par une phrase d’une affligeante banalité mais je me fais un devoir-plaisir de laisser quelques mots, marques de fidèlité et d’amitié virtuelle et plus si affinités.

Je viens de lire un billet (je ne mets pas le lien car je pense qu’elle préfère rester discrète) dans lequel la  talentueuse blogueuse raconte qu’elle pense en avoir blessé une autre avec un commentaire.

Réponse cinglante par email de «  l’offensée »

Il est vrai que l’on joue souvent à cache-cache en jetant sur le clavier la presque vérité, arrangée, maquillée, masquée. Le commentaire peut parfois tomber à côté, le premier degré cotoyant souvent le 15ème, voire l'absurde.
Parfois c’est du brut que nous laissons filer, comme par inadvertance.
Le tout et le rien ne générent bien souvent que des commentaires amicaux.

Alors quand une certaine blogueuse élevée au rang d’amie virtuelle se sent à son tour blessée, attristée par un email, quand elle envisage de se retirer du cercle je trouve injuste d’être privée de ses écrits ciselés à la pointe du talent et de la sensibilité.

A part ça, pour rester dans ma ligne éditoriale, il a neigé sur yesterday et ça commence à bien faire ! ! !
Partager cet article
Repost0

commentaires

L

bonjour Mab.... j'ai lu ton texte, puis tous les commentaires... et bien je ne sais plus quoi ajouter !!!!!


Répondre
T

ha! j'avoue que ça m'est arrivé une fois de balancer un com pour rire, et que la personne l'a pris au premier degré...elle m'a banie de son blog!!! je m
'en fous, j'ai ses rss! mais c'est dommage... je l'aimais bien....


Répondre
M

Ah oui, parfois difficile, sans intonation, de faire comprendre ce que l'on veut dire. Ou alors, il faut utiliser moult smiley !


Répondre
B

ah zut alors...j'ai laissé passer ton post d'hier...moi qui suis une grande commentatrice devant les Ternelles ! Les Ternelles étant comme chacun un pays virtuel où se cotoient des gens vrais...Je
signe toujours mon passage...des fois je suis inspirée surtout les blogs que je connais bien sinon je dis juste "bises" ou "bonne journée" ou "coucou C moi... " Mais j'essaie toujours de faire de
l'humour quelques fois à deux sous comme dirait HB...bises


Répondre
F

Hum, il est vrai qu'il y a des commentaires qui sont blessants sans le vouloir, et que les ressentis sont différents d'une personne à l'autre. Mais tout demême, un blog reste un espace public, et
le blogueur doit pouvoir accepter les réactions quelque fois malheureuses des commentaires.  Juste une question de perspectives, non?


Répondre