Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 07:12

100 1217
                                                             Toujours pas la bonne date.

Il est arrivé avec son presque double mètre, son sourire d’enfant et ses skates.
 Pas de chance il pleuvait et c’est là que j’ai appris qu’il y avait skate et skate.
« Allez dehors les enfants »
« Ben non, faut pas de mouillé sur le skate »
Inutile de montrer mon ignorance un peu plus, je bats en retraite et laisse faire l’entrainement dans ce que j’aurais voulu pièce de détente, jeux de société, discussions intelligentes et non pas invasion de jambes et pieds sans fin et encore moins de vautrage sur canapé.
J’ai le souvenir de Fille-Unique à Sidi-Ferruch, sur son skate qui ne craignait pas la pluie… Avec ses amies elle tournait autour de la maison sans vérifier toutes les 5 mn l’alignement des roues.
30 ans après ses fils sont interdits de glisse, mystère de la maternité.
Inutile de dire qu’autour de la table familiale, j’en ai entendu hier soir !
Le « ben tu sais quoi Mab et ben maman à déca**lon elle est montée sur un skate et ben elle était vexée de ne plus savoir en faire » m’a bien fait rire.
Partager cet article
Repost0

commentaires

B

Bonne et heureuse année Mab avec toute ta famille et tous ceux qui te sont chers . Bises . 


Répondre
C

Merci pour votre blog !
C'est une vraie bouffée d'oxygène ! je vous lis régulièrement mais ne laisse pas de commentaire, et pourtant,que de fois je me reconnais dans vos écrits !
Très bonne année 2010 à vous et à tous ceux qui vous sont chers.


Répondre
L

ce que mon fils a pu se casser d'os avec ces trucs !


Répondre
S

oui, je trouve que ça fait beaucoup de jambes aussi, sur un canapé... Hier il est tombé des cordes ici, c'était d'un triste, heureusement que j'ai de la compagnie.


Répondre
M

De lire le nom Sidi-Ferruch, ça me rappelle la famille.


Répondre