Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 07:16


De voir la nouvelle présentatrice de journal de la une  affîcher un sourire limite aguicheur pour nous conter par le menu les catastrophes du jour. C'est presque indécent !

Ca m'agace d'arriver à la caisse au moment où il faut changer le rouleau de tickets.

Ca m'agace d'attendre au guichet que la postière et la cliente avant  moi aient fini d'épiloguer sur la pluie et le beau temps.

Ca m'agace  de voir les vitrines se parer de décorations pour Halloween.

Ca m'agace de voir souligner mon « aient » précédent.  Chais pas quoi faire !

Ca m'agace d'être agacée pour de pareilles futilités.

Ca m'agace de chercher dans toute la maison une paire de rideaux, j'ai du la réver !

Ca m'agace de lire les tîtres de Karmara. Un peu jalouse sans doute.

Ca m'agace de lire la météo sur le blog de Marie-Ange. Encore de la jalousie mal placée !

Ca m'agace parce que je n'ai que de bonnes raisons d'être contente :

Demain nous partons voir Fille Unique.

Demain nous aurons une petite heure rien qu'avec Arthur, puisque nous le prendrons à la sortie du collège.

En Normandie nous trouverons des pommes délicieuses à un prix normal (j'espère)

Hier j'ai encore trouvé 2 cadres à photo anciens et en bronze. 20 eus...je n'ai pas hésité.

Toujours à Béthanie j'ai trouvé un petit landeau de poupée, parfait pour Eugénie, et une poupée pour 7 eus, quand même !

Un peu consolée de ma déconvenue de dimanche.

Fille Unique a tenu à rectifier : Elle n'a aucune fierté à voir sa fille se jeter par terre dans le plus pur style Sarah Bernhardt. Très vilaine la demoiselle en ce moment !

Ca m'amuse d'entendre Maky  demander, parlant d'Eugénie : « elle va m'aimer encore ? »

Ca m'amuse et me comble, la perspective d'avoir Henri quelques jours dans le rôle du grand frêre.

Ca m'amuse de l'imaginer feuilletant le catalogue de jouets et mettre des croix partout. Les copains ont vendu la mèche, le père Noël n'existe pas !

Et ça va m'agacer si mon billet paraît en signes cabalistiques sur internet explorer !

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 07:52

Mais j'assume sans l'ombre du moindre  sentiment de culpabilité. J'ai un problème entre le 24 et 25, j'ai un problème entre la date de venue au monde de Victor et Eugénie, mais pour cette dernière, rien de plus facile que d'aller consulter mes archives sur blogspot.

Le 24 octobre 2006. Rentre toi bien ça dans la tête grand-mère indigne !

 En relisant quelques billets de cette époque, je me trouverai presque des excuses, beaucoup d'incertitudes de tous ordres allaient présider à cette naissance, beaucoup d'inquiétudes mélées de joie pour Fille Unique.  

Hier donc en replongeant  2 ans en arrière j'avais le sentiment que c'était loin, très loin. C'est d'ailleurs une impression qui est là de plus en plus souvent. Le temps passe, les minutes peuvent être parfois longues comme des semaines mais les mois s'empilent à une vitesse folle.

Henri sera content d'apprendre que  son « meilleur ami de toute la vie » viendra le voir pendant son séjour à la maison.  Est-ce parce qu'ils sont du même jour, le 20 décembre, qu'ils s'entendent comme larrons en foire malgré les presque  60 ans qui les séparent. Je ris déjà en les imaginant dans le même fauteuil, s'écoutant l'un l'autre avec la plus grande attention.

Merci au Goût pour la traduction, mais ce qui s'est passé hier reste un grand mystère pour moi!

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 05:55


Bientôt 2 ans qu'elle avance dans la vie en distribuant petits et grands bonheurs autour d'elle. (Les coups aussi parfois)

Bientôt 2 ans qu'elle déclenche le désormais habituel « Mais jamais ces frères n'ont fait ça !!!)

Remplir la cuvette des toilettes avec des petites voitures, non, ils n'ont jamais fait ça.

Se jeter par terre en hurlant sans raison valable, jamais ! (Victor avait toujours une bonne raison)

Dormir 12 heures, jamais,  ça jamais !

Et ceci n'est qu'un pâle inventaire des possibilités d'Eugénie.

Dernière innovation en date :

Grande joie en montant dans le manège, hilarité totale en constatant que ça tourne et hurlements pour en sortir.

Jamais ses frères n'ont fait ça.

Arthur, raisonnable comme un vieux sage chinois, savait que « 3 tours et c'est tout » il descendait de lui-même.

Victor, quand il a eu l'âge était avec son aîné et suivait le mouvement sans problème.

Henri, le Mr jesaistout, jaitoutfait, nous jouait le sketch « Non merci j'ai pas envie » Mort de trouille qu'il était le petit ! Il déteste ne pas être aux commandes.

Je décèle une certaine fierté dans le « trop drôle, trop capricieuse » de Fille Unique.


Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 06:45

Où étaient-elles mes Bellifontaines avec leurs vêtements bien pliés , présentés par taille, leurs chaussures bien cirées, les habits d'enfants rangés par catégories, tailles et marques ?

Où étaient-elles les petites filles pressées de brader leurs jouets, toujours en parfait état , pour s'acheter les nouveautés.

Sur des kilomètres, pieds et mains  gelés, j'arpente le bitume, vêtements en vrac, jetés sur le sol, chaussures n'ayant jamais vu le cirage, jouets cassés, ambiance morose, c'est la crise ...

Je ne vois que cette explication, les habituelles bradeuses n'ont pas voulu vendre pour ne pas avoir à racheter ! Et moi je reste les bras vides, pas une dînette digne de ce nom, pas un joli sur-pyjama bien chaud, juste un petit ensemble Sergent-Major, à 5 eus les 3 pièces et neuf  en plus.

Je suis contrariée, dégouttée, fatiguée, j'ai baillée tout le dimanche en feuilletant les catalogues de jouets, me suis endormie comme une souche aux premières images de Barnaby, ce qui fait que je n'ai pas hésité longtemps entre lui et le film sur Jim Morrison sur Arte.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 05:54

                                                           Lecture du dimanche.


2/4 : le nombre d'enfants que nous aurons aux vacances. C'est mieux que rien !

5 jours de camp scout en plein milieu de ces vacances. Ils sont ravis.

2 grands sous la tente. Pas chaud en cette saison !

2 petits à caliner. Vite, vite.

16 minutes au téléphone avec 1 Victor loquace et mondain. Que du bonheur !

5 grands sacs de feuilles de cerisier ramassées (et ce n'est pas fini) pour 0 cerise ! Super le rendement !

5 h du mat et rien à la radio ! Rediffusions encore et toujours.

19 octobre, vide-grenier de Fontainebleau. Caddy et grands sacs sont déjà dans la voiture.

2 ou 3 bricoles à trouver pour Eugénie. Bientôt 2 ans !

1 sur-pyjama. Les nuits sont froides dans le manoir des courants d'air.

1 dînette en bois. Pas fana du plastique girly.

1 lot de consolation pour lui faire oublier pendant son séjour à la maison, l'absence de son petit fiancé Peter, l'amour n'a pas d'âge, ni barrière linguistique, Peter est anglais et Eugénie hystérique quand elle le retrouve à la garderie.

Je suis déçue bien sûr de ne pas avoir les 2 grands, mais je m'y attendais. Je suis ravie d'avoir Henri et Eugénie ensemble. Nous irons les chercher à la fin de la semaine, fêterons en Normandie les 2 ans de la demoiselle, profiterons un peu des 2 grands pas encore partis et surtout de Fille Unique.

La matinée à Fontainebleau me dispense du marché, l'heure matinale du lever me fera sans doute louper Barnaby ce soir, dommage !!!

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 08:23

Décembre 1945.

Marie-Ange, avec sa voix de paradis, a demandé, j'obéis et voici ma contribution à "photos d'enfances", celles que je vois sur d'autres blogs sont plus années 70, couleur orange et col concorde.

Sur la page de l'album Pomponette a écrit : Décembre 1945. Marie-Blanche dans le jardin d'Olonzac.

J'ai donc 19 mois, je « lis » avec application les images d' un petit missel sans doute et le tabouret qui maintenant est celui d'Eugénie est déjà là.

Cet été Maman est allée dans ce que nous appelons avec nostalgie et affection « la vieille maison » elle a extorqué à la propriétaire-amie d'enfance une bouture de rosier, qui date paraît-il de l'époque de cette photo. Encore une histoire de famille à transmetre aux petits, en brodant un peu bien sûr.

Si je ne me sens pas particulièrement proche de la petite fille sur la photo, le tabouret par contre me parle beaucoup plus, il n'a pas subi l'outrage des années lui, sa paille est toujours aussi blonde .

Pas de pommes à ramasser hier, vous allez voir que l'inflation va être terrible, déjà 3, 59 eus le kilo chez les mousquetaires, j'ai du mal à croire qu'ils se battent contre la vie chère !

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 06:46


Ce matin aura donc lieu l'opération cueillette de pommes à pas cher et sans pesticides, ça vaut bien un petit effort, le problème c'est que au-delà de 30 kilos je ne sais plus trop bien où les entreposer, la cave est trop chaude, la grange pas assez sombre, il nous manque un fruitier...Je vois déjà la tête de Maky quant il lira ces lignes. Pas de fruitiers donc compotes par faitouts entiers pendant 2 jours. Vive la crise ! Mais ça sentira bon dans la maison et puis les petits viennent bientôt ( au fait tu dois me donner le programme), Henri à un rituel depuis 3 ans , dès que je ferme les rideaux vers 6 h, pour lui c'est l'heure de la pomme, sur une petite assiette, les quartiers bien rangés, un pour lui , un pour moi, ce rituel instauré par lui date des derniers JO d'hiver où il espérait voir son aîné, parti au ski..Mais cette année encore il sera déçu, "C dans l'air" devrait le satisfaire, « c'est bien les infos» Moins passionnant que la météo mais pas mal quand même.

Vous avez le sentiment que les petits me manquent ? Non j'ai juste une furieuse envie de les voir, mais cette année encore je sens qu'il va y avoir un fichu camps scout en plein milieu des vacances, ras le bol de ce truc !

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 07:13

                                                          Luxuriance des asters.

La petite A, amie d'Eugénie, du haut de ses 3 ans, passe toute une journée à dire sur tous les tons et le plus fort possible le mot « famine », un peu lasse de ces répétitions qui pour elle n'ont aucun sens, la maman enfin lui demande pourquoi elle  se gargarise ainsi de ce mot qui pour l'instant et heureusement ne la touche ni de prés ni de loin.

Implacable bon sens des enfants, la petite A. répond  je crie « famine ». Elle avait du entendre cette expression dans une histoire racontée le soir par sa maman.

C'est la journée du  « crier famine » au sens propre du terme, hier c'était la journée de la pauvreté.

J'ai beau vouloir faire dans le léger et futile ce n'est pas toujours facile et bien à propos d'épiloguer sur les kilos en trop, la corvée de remplir un caddy quand des millions de gens ne sauront jamais ce qu'est l'attente aux caisses et le pantalon qui serre un peu.

Le pire du pire de tout restant pour moi les enfants qui meurent de faim...

Je vous souhaite une bonne journée ou pas ?

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 06:09


Planté au beau milieu de la cuisine, le panier rempli de victuailles à mettre au frigo attendra, toutes affaires cessantes, avec un plaisir gourmand anticipé depuis mon passage chez le libraire, je m'affale sans grâce sur le canapé et commence par la dernière page à feuilleter mon mensuel de déco-brico. Pas encore de quoi préparer Noêl mais toujours un petit quelque chose à glaner, toujours une idée à exploiter.

Une phrase accroche mon œil « Un beau rouge marbré reçoit des portes ornées de grotesques, disposées en encoignures » je regarde de plus près, incompréhension totale, grotesque, impossible que mot ridicule puisse s'appliquer à ces boiseries superbes que j'adore. Je lis un peu plus loin : « Cette appellation de grotesque tire son nom des grottes décorées de fresque de la magnifique Domus aurea bâtie par Néron »  Ah ben ça alors, ce soir je me coucherai moins bête.

Pas la peine d'avoir eu une fille étudiante en histoire de l'art et d'ignorer ça.  Go*ogle éclaire ma lanterne, un peu, car je n'y trouve pas trace de grottes, seulement les vestiges de la mégalomanie de Néron.


Partager cet article
Repost0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 08:59


Voici le livre de Coumarine, celui qui fait  couler beaucoup d'encre au sein de sa famille, pourtant, point de secrets sulfureux dans ses pages qui « montent »  les souvenirs comme des mailles, le tricot ainsi obtenu est loin de laisser quiconque indifférent, à chacun le plaisir de découvrir ce petit livre par le format mais lourd comme les non-dit des familles.

En retard ce matin pour poser ma petite pierre sur l'édifice de la bloguerie, la faute à la pleine lune, à Maky un peu enrhumé, d'où trop de clarté dans la chambre, trop de respiration bruyante, un cachet pris bien trop tard et  voici que le jour s'est levé bien avant moi. Passionnant n'est-ce pas ????

Pour le reste vous savez tout, une journée d'été aux couleurs estivales encore hier, la crise...Est-ce un effet de la-dite mais  en allant à Paris (oui oui encore !) personne sur l'autoroute, à tel point que plusieurs fois je me suis demandée si les frêres Bogdanof, les gentils farceurs de la science, ne m'avaient pas fait le coup de la 4 ème dimension !

Partager cet article
Repost0