Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 07:36

jeudi 8 novembre 2012

 

IMG_3171.JPG

 

Contrariée dès son retour de la piscine parce que je lui refuse une K7 et l’ordinateur, elle pense se plaindre auprès de sa mère, malheureusement personne au bout du fil, sauf la messagerie qui l’énerve beaucoup.

Je lui propose alors de manger avant nous histoire de contrer l’humeur chagrine avec purée- jambon –petit- suisse, purée maison pour la première fois de ma vie, jamais trop tard pour bien faire !

Quant aux garçons leur humeur est excellente et encore plus à partir de 19h quand ils ont senti que Maky ne mettrait pas à exécution la menace de les priver de télé, menace faite la veille.

Maky t’es beau, Maky on t’aime, ah mais Maky tu n’as pas de fauteuil ben va à ton bureau !

Et c’est comme ça que ce matin je retrouve le salon allumé, les portes ouvertes et les plaids pas pliés ni rangés, du coup la mauvaise humeur d’Eugénie s’installe en moi.

Je plains le premier qui va se lever.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 07:41

mercredi 7 novembre 2012

 

IMG_3175.JPG

 

Arthur me demande de d’avertir les populations qu’il a gagné aux osselets contre moi.

C’est vrai mais quand il reviendra, à un age avancé, disons 68 ans, d’une expédition au Carrouf avec 4 enfants en pleine forme de 16 à 6 ans. 4 enfants qui ont mangé comme 12 à la cafétéria, qui ont arpenté les rayons à la recherche du cadeau des 11 ans d’Henrichéri, qui traînait sont plâtre avec de moins en moins d’entrain, une Eugénie qu’il aurait fallu attacher dans le caddy, bref, il comprendra peut-être que cela entraîne une baisse des performances aux osselets.

Le retour à la maison s’est révélé aussi fatigant que le reste.

Du genre empêcher sans succès qu’Arthur à la demande d’Henri fasse décoller l’hélicoptère-cadeau et le guide jusqu’à la fenêtre de la cuisine où Henri le réceptionne, une fois c’est bon, deux fois je gueule, il n’y a pas d’autres mots, Arthuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur descend du toit, suite à une erreur de pilotage l'hélico s'est planté là

Bilan ; Mab fatiguée, Eugénie qui demandera un hélico au Père-Noêl, hélico confisqué et 4 enfants ravis de leur journée, c’est l’essentiel.

IMG_3179.JPG

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 06:37

mardi 6 novembre 2012

 

 

Un timing établi à l’avance envoie Maky déposer les garçons devant James Bond, pendant ce temps je subis un retour vers le passé, un vieux Navarro arrive sur ma télé, chouette, les acteurs sont jeunes ou presque, les morts revenus à la vie et les euros n’existent pas. Si Eugénie n’était pas en train de jouer sur le tapis la nostalgie prendrait ses aises.

Mais mon emploi du temps est précis, Maky revient avec les horaires de fin de séance.

J’ai le temps d’emmener la fille, au programme trouver des bottes sans talons ni décorations superflues et 3 pantalons bien chauds et solides aux genoux.

Mission accomplie.

Nous avons rendez-vouys avec Maky au cinéma, il y restera avec Eugénie pour voir Astérix et moi je ramènerai les 3 garçons, affamés bien sûr, à la maison.
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 06:51

lundi 5 novembre 2012

 IMG_3166.JPG

                  Arthur inflige une défaite cuisante à Henri.

Avoir grandie dans un pensionnat (pas en tant qu’élève) de garçons (ils étaient 110) est une excellente préparation au job de grand-mère de 3 garçons.

Une  enfance passée à jouer aux cow-boys et aux indiens c’est parfait pour fabriquer un arc et des flèches avec 3 fois rien.

Savoir détricoter un pull pour faire la ficelle d’un cerf-volant ça sert toujours dans la vie.

Grimper aux arbres toujours plus haut, se promener avec des hannetons plein les poches et chasser les vipères, il y avait de quoi désespérer maman sans doute.

Quant à passer des journées entières à se perfectionner en osselets, ça n’a pas de prix, parce qu’hier bien que n’ayant que des osselets en plastique, je leur ai mis la pâtée du siècle aux garçons !

Henri avait beau répéter « Ce n’est qu’un jeu » il était proche de la mortification la plus humiliante, perdre contre une femme, fut-elle sa grand-mère.

Arthur a préféré éviter la confrontation.

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 06:44

 

 

 

De ce que je suis censée acheter à Eugénie.

P1140978

Chaussettes, collants, culottes, pantalons, « enfin tu vois bien Mab, tout, tout, tout, c’est maman qui l’a dit »

Fille-unique a l’art de ne pas demander et je la vois mal énumérer ainsi les besoins de la petite.

Mine de rien Arthur traîne sur les sites de blousons, Victor martèle que le n°3 de son jeu préféré du moment vient de sortir et Henri y va carrément pour Noël il voudrait bien le maillot de foot de l’équipe de Caen, vu le prix ça m’étonnerait que le père Noël l’entende.

Bon à part ça ils ont toujours bon appétit, ont l’air ravis d’être là et nous encore plus.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 07:25

samedi 3 novembre 2012

 

 

 

 

Pendant que Maky se gèle sans doute en Normandie je n’ai plus qu’à mettre la dernière main aux préparatifs pour l’arrivée des enfants.

Les DVD pour l’anniversaire (passé depuis 2 mois) de Victor sont prêts sur le buffet de l’entrée.

Ballon, corde à sauter, trousse et feutres sont emballés, j’espère qu’Eugénie le sera aussi. J’ai même passé une partie de la nuit à inventer des comptines pour jouer à la balle au mur, l’ennui est qu’au matin je ne me souviens plus de grand-chose.

Toute ma compassion et toute ma patience sont  mobilisées pour Henrichéri et son astragale cassée, je sais qu’il ne sera pas angélique, plus ou moins bloqué à l’intérieur par le mauvais temps et dans ses gestes par son plâtre.

Dès que je constate qu’Arthur a bien pris ses pantalons à faire retoucher, je saute sur la couturière pour qu’elle vienne à la maison.

Ceci étant donc programmé je n’ai plus qu’à me mettre en cuisine et préparer des repas d’avance pour  bien profiter d’eux.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 07:58

vendredi 2 novembre 2012

 

 

Je viens d’entendre à la radio que la grotte Chauvet, candidate à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco en tant que site paléolithique, aurait été refusée.

J’espère que j’ai mal compris ou mal entendu.

J’ai vu-admiré-aimé dans le désert du Tassili des peintures rupestres et je sais quelle émotion peut saisir celui qui se retrouve 3000 ans avant JC face à tant de perfection.

Je ne connais pas la grotte Chauvet mais je pense que ce qu’elle contient vaut largement ou tout autant les constructions de Vauban, le Mont saint-Michel ou la cathédrale d’Albi.

A part ce petit coup de gueule qui ne fera rien bouger, j'attends les enfants pour demain.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 07:00

jeudi 1er novembre 2012

 IMG_3163.JPG

 

 

Quand il est sorti je n’ai pas eu envie de le lire, sans aucune raison d’ailleurs.

La semaine dernière je l’ai pris un peu faute mieux en attendant une livraison norvégienne, pas accrochée par les 30 premières pages je n’étais pas certaine d’aller au bout quand à la page 35 je tombe sur quelques lignes qui semblaient sorties tout droit de mes pensées.

« On ne raconte pas aux enfants ce qui s’est passé avant eux. D’abord ils sont trop petits pour comprendre, ensuite ils sont trop grands pour écouter, puis ils n’ont plus le temps, ensuite il est trop tard. C’est le propre de la vie de famille. »

Combien de fois se dit-on à propos de tout et de rien « Je vais demander à papa ou maman »

Je n’échappe pas à la règle, le hic c’est qu’ils ne sont plus là pour me répondre, enfin surtout maman car papa n’était un grand bavard.

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:06

mercredi 31 octobre 2012

 

IMG_3161.JPG

 

C’était un temps idéal pour couper les asters couchés par la pluie et le vent, les cisailles bien affûtées, accroupie dans les fleurs, le dos au soleil, je taillais de bon cœur quand j’ai fait « aie », pas grave un vieux sopalin traîne dans ma poche, j’entoure le doigt coupé et continue sur ma lancée.

Quand j’ai vu du sang sur mes sabots j’ai appelé Maky, à la pharmacie on me fera bien quelque chose…

Trop ouvert pour un strip, « allez chez le docteur B il vous fera un point »

Le docteur B adore recoudre mais juge qu’un pansement compressif  suffira et sera moins douloureux qu'un point dans la pulpe du doigt.

Je me demande quand même comment j’ai fait pour fermer les cisailles sur un doigt alors qu’il faut les 2 mains pour ça.

Interdite de vaisselle et piscine pendant 8 jours, la vaisselle ne me concerne pas mais la piscine… Zut !

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 07:40

mardi 30 octobre 2012

 

 

Entre le changement d’heure, la pleine lune et mon sommeil capricieux, je bénéficie la nuit d’une bonne plage horaire pour refaire mon petit monde.

Bien au chaud sous la couette, bercée par les ronflements de mon voisin de lit je tente en vain de discipliner les pensées qui traversent l’insomnie.

Que vient faire ce jour de 1992 où j’ai fait mes premiers pas dans l’immobilier dans ma recherche du sommeil ?

Victor a-t’il marché longtemps à 4 pattes ? Ah j’espère qu’Eugénie met ses chaussons, je crains que la nouvelle cuisinière de Fille-Unique soit trop lourde et des comme ça j’en ai toute une litanie.

Finalement entre 2 « tourne toi » peu aimables adressés à mon colocataire de chambre j’ai pu profiter d’une accalmie nasale pour dormir un peu.

C’est chouette la vie à 2…

Mais je m’insurge quand il me propose d’aller dormir dans une autre chambre.

Pour le meilleur et pour le pire il a dit le monsieur !

Partager cet article
Repost0