Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 07:29
d--co1.jpg

 Après avoir déployé une énergie toute « dominicale » à démêler les guirlandes et tester les branchements, j’allume la télé…Encore elle ! Mais c’est pas vrai et de plus en plus mince, la « tite » robe noire indispensable, décolletée et sans manche  me permets de constater avec amertume que les dessous de bras de la dame ne sont aucunement flasques. Et elle rayonne de beauté, et elle sourit, et elle rit et elle donne envie d’être son amie. Elle a tout pour elle et par pitié ne me parlez pas de beauté intérieure car je suis portée à croire qu’elle possède les 2, celle qui se voit et l’autre. Tellement c’est trop, même pas jalouse, juste admirative et de plus en plus avachie et terne en ce dimanche soir venteux et pluvieux. Elle m’a même donné envie de voir son film. Ah que c’est dur la vie de sexagénaire ! Je me réconforte en pensant que pendant les vacances de noël, dans un moment d’égarement il y en aura bien un (des petits) qui me dira que je suis la plus belle des grands-mère. Je parie sur n° 3. Je ne le croirai pas mais ça me fera plaisir.
Pour répondre à Fauvette voici le titre du livre « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes » par Stieg Larsson. J’ai lu avec satisfaction que Lili avait réagi de la même manière que moi. Pourtant j’ai bien envie d’aller au bout.
Une bonne nouvelle pour les abonnées aux balades dans Paris avec Marie, (lien dans la colonne de gauche) elle est de retour par Chichou interposé. Va t-elle reprendre son vélo?

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 08:06
milenium.jpg

Ce matin j’avais plus ou moins envie de faire une journée « désintox », ne pas aller vous lire et encore moins vous imposer ma prose dominicale à base de marché et Barnaby…Et bien je peux affirmer que l’attraction de l’ordinateur est une des plus fortes que je connaisse, d’autre part quelques unes au sein de la famille  se seraient posé des questions, alors c’est parti pour le tour d’horizon de mes « rien à dire »

1)    Avez-vous lu ce livre ? Hier j’ai entendu une critique excellente, il semblerait qu’on se l’arrache, (perso ça fait 3 semaines que j’en suis au début…mais je persiste) l’auteur l’aurait écrit pour assurer ses vieux jours, il est mort au moment de la parution du 3ième tome…

2)   Voyage en Corse. Je croyais que la Justice souffrait cruellement d’un manque de moyens, encore une fois j’ai du me tromper quelque part. Mais attention il ne s’agit aucunement d’une reconstitution !

3)   Collection d’automne : J’ignorais, mais Cabrol est là, que les tempêtes avaient leur saison comme le prêt-à-porter. Aujourd’hui c’est une tempête d’automne (dixit) qui soufflera.

4)   Et enfin de la plus haute importance, c’est aujourd’hui que je commence les décos de Noël, Maky ne le sait pas encore mais il a été désigné d’office pour aller chercher les cartons à la cave, une grande première pour lui…

Bon dimanche à tous.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 08:52
IMG-0687.JPG


Voici venu le jour du marché de Noël, il y à un peu plus de 10 ans que le notre existe et je dois dire que la première fois j’ai trouvé l’idée bonne, d’autant plus que N°1 avait 18 mois et qu’il a bien apprécié ce petit tour de chauffe, manège, crèche vivante, photo avec le père-Noël et marrons chauds, un froid de gueux et hop nous étions dans l’ambiance.
Depuis cette première édition les marchands du temple sont venus de tous les coins de la Seine et Marne, la bonne odeur des marrons est couverte par celle moins agréable des frites-merguez, les enfants de la crèche ont toujours aussi froid dans la paille humide et prennent leur rôle beaucoup moins au sérieux, les inévitables vendeurs de fripes côtoient huîtres et chocolat, les bouteilles de vin blanc se débouchent à la vitesse de l’éclair, « faut bien goûter avant d’acheter » Ce qui avait l’attrait de la nouveauté au début n’est plus qu’une très pâle pâle imitation des célèbres marchés de l’Est et surtout une telle manifestation toutes les semaines dans un rayon de 25 km c’est peut-être un peu beaucoup.

Cela étant comme chaque année j’irai acheter le cornet de marrons chauds au prix du foie gras truffé, c’est la tradition pour Pomponette, je me demande juste si l’on apprécierait autant sans le cornet en papier journal.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 08:08
IMG-0685.JPG
IMG-0691.JPGIMG-0686.JPG                                                         Allez venez les clients, il y en a pour tous les goûts!

Dans la liste des listes de la liste de choses essentielles à faire avant la date fatidique du 24, il y en a une qu’il ne faut surtout pas négliger, c'est « rayer », car si ce n’est pas rayé ce n’est pas fait et il faudra alors commencer une liste de la liste des listes des tâches à rayer sans attendre. Cette année ma liste des listes est courte pour le moment. Les menus sont établis, les cadeaux faits et pour la plupart emballés, les chambres prêtes à recevoir les petits, les vélos alignés, la vitrine faite depuis hier et en plus Sister est contente. Bien sûr il reste diverses petites choses à effectuer, rendre visite  au roi inégalé du surgelé, trouver une petite co***erie, genre ballon à gonfler ou pâte à péter pour les garçons, ou bien un avion en papier propulsé avec un élastique, ça c’est tout à fait le genre de truc qui les amuse pendant des heures et qui mine de rien relègue les cadeaux au dernier rang dans l’ordre des préférences. Il y aura aussi un plein de courses à faire, avec couches et lait pour la demoiselle, ça j’ai un peu tendance à oublier maintenant. Tandis que je pianote me viennent à l’esprit de multiples choses qui reste à faire, finalement je ne suis pas si au point que ça.

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 08:34
IMG-0681.JPG                                                                             Le ciel était rose ce matin.

C’est ce que  Maminette a pensé quand par hasard elle a trouvé le mode d’emploi de la marche à 4 pattes, plutôt 3 car il y en une qui reste à la traîne, mais les 2 peits bras s’activent un max paraît-il. Et quel bonheur pour elle d’aller farfouiller dans les cendres de la cheminée, de faire le ramasse-miettes et de se transformer en balai mécanique spécial poils de chiens,  donc depuis hier monsieur Gendre, pour son anniversaire,  a eu un bébémobile, N° 2 m’a dit avoir été un peu vexé que la demoiselle fraîchement « motorisée » lui ferme vigoureusement une porte au nez, mais il a quand même d’autres choses en tête. Un grand bonheur n’arrivant jamais seul le voilà invité à participer à un mini-camp scout la semaine prochaine avec son aîné, par conséquent N° 3 fait la tête d’être ainsi relégué dans le clan des petits. Il en faut de la diplomatie avec 4 enfants !!!

Petit billet pour cause de lever tardif et vitrine de Sister à décorer pour les fêtes, viendront, viendront pas les clients ?

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 07:05
IMG-0671.JPG

Je savais que le soirée TV serait difficile ayant fait le choix, un peu contrainte, de regarder « La terre vue du ciel ». J’étais prévenue par la bande annonce que notre alimentation quotidienne allait en prendre un coup. Je me disais que malgré tout la splendeur des images ferait avaler la pilule, pauvre innocente que j’étais. Au fur et à mesure de l’émission je sentais les pustules envahir ma peau, les pesticides accumulés dans mon organisme depuis 63 ans s’en donner à cœur joie dans leur processus de destruction massive, des images superbes et des commentaires épouvantables, au fil des minutes je raye mentalement toute ce que je ne dois plus manger : poulet, à bannir, porc, même pas en rêve, fruits et légumes, il faudrait être suicidaire, riz pas garanti du tout, tellement traumatisée par tout ce qu’Artus-Bertrand soulevait comme interrogations  je me suis endormie comme une masse sans voir la fin, heureusement d’ailleurs car je pense que ce matin je n’aurais pris qu’une rapide inspiration d'air en guise de petit-déjeuner…

Une bonne nouvelle quand même : Les truffes sont arrivées sur les marchés ! C’est bien connu que tout le monde en met dans son assiette. Mais au fait sont-elles réellement exemptes de toutes pollutions ?
Bon alors à midi que mangez-vous ? Pour moi ce sera un peu d’eau fraîche, mais un doigt pas plus car les nitrates sont partout.

A part ça tout va bien dans le meilleur des mondes…
A toutes celles qui ont compati à mes déboires d'hier je signale qu'en principe  un Boy's book me sera livré avant Noël.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 08:46








philosophie.jpg                                                      Une pensée par jour...


Ca m’apprendra à clamer haut et fort sur les blogs que je suis au point, au top, pour les cadeaux, trop contente d’avoir trouvé l’idée du livre-bible pour les garçons de 7 à 77 ans, de l’avoir aussitôt commandé, je les voyais déjà écoutant bouche bée leur aîné qui leur apprendrait comment faire une cabane, un cerf-volant, quelques petites expériences sans conséquences, et tout un tas d’autres choses, un mélange de pif-gadget, castor junior et je ne sais quoi encore, bref, l’heure n’est plus à se réjouir mais aux regrets, ce matin en ouvrant mes emails, Amazone m’annonce que  « Boy's-book » est épuisé, victime de son succés, l’éditeur ne peut même pas dire quand il ressortira. VENERE !

Un seul recours me précipiter sur le site d’enchères bien connu, mais j’ai peu d’espoir, ce bouquin vient de sortir, il faut attendre  un peu sans doute.

Hier soir petite « mise en jambe » avant les fêtes, nous avons mondanisé, excellente soirée entre amis, c’est confortable de naviguer sur les mêmes eaux  culturelles  et artistiques, tout en laissant la place à quelques opinions divergentes, c’est le sel de la discussion.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 08:04

 uuuu-copie-1.jpg

Ma bonne amie.

 

L’on vient de me conter cette chose incroyable, il serait interdit  dès à présent de se servir à des fins épistolaires de la voyelle se plaçant entre le T et le V. La raison en est bien simple : le sentiment exacerbé de dépit profond des consonnes, d’êtres mises  à l’écart par le dénommé Raimbot, poète et coloriste de voyelles de son état.  De A à Z  elles réclament à cors et à cris d’être  également versifiées et colorées par ce poète. Et si cela n’était pas fait elles garderaient en otage l’avant dernière responsable. Il va m’être bien mal aisé de narrer dans les détails et avec l’esprit me caractérisant la soirée d’hier.

 Madame de Jenpalidenvie est arrivée à la soirée  complètement enragée. Elle revenait de chez son bon ami Gérard de Jencrève, je  passe les détails visibles de son après- midi champêtre, brins de paille accrochés à la robe salie, pommettes roses et désordre dans les vêtements.  J’en viens donc à l’objet de cette colère à peine cachée : Le bon ami a ramené d’Italie des sortes de volets avec lattes orientables, afin de se préserver des rayons de l’astre solaire,  et des regards indiscrets. Madame de Jenpalidenvie prend ombrage de cette innovation, dernière mode en Italie,  fait son caprice , tape des pieds, se traîne par terre, prend l’assistance à témoin et appelle l’ébéniste en chef...afin de passer commande à cet homme de l'art.

Incroyable n’est-ce pas !

 Me voici bien tracassée car il m’est impossible d’écrire le nom de ces volets, l’amende à cette infraction  me tentant moyennement. (Persienne n’est pas le mot exact, mais s’en approche)

J’envisage deprendre la diligence afin de venir narrer de vive voix cette étonnante soirée à vos amis, ils le valent bien !

Bien amicalement.

Martine Lapotine.


Consigne de Coumarine.
Une lettre sur la jalousie sans employer la lettre U

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 08:03
IMG-0673.JPG

Un petit tour dans le potager en sommeil gardé par les animaux censés à la belle saison éloigner les merles et autres volatiles. Dans le garage quelques cartons de décorations de noêl attendent mon bon vouloir, l’idée je l’ai, ouf j’ai bien failli manquer d’inspiration cette année. Mon devoir sans U est rendu, je suis un peu « désactivitée » mais rien de grave, c’est dimanche, le marché m’attend avec ses oranges à 2 vitesses, grosses mais insipides ou petites comme des billes mais avec un semblant de gout. Me revient à l’instant même où j’écris le souvenir de la route pour aller à Aïn-Taya, bordée de chaque côté d’orangeraies, le parfum qui s’en dégageaient au moment de la floraison, aucun « nez » n’a pu encore le recréer, il y avait comme un subtil mélange de parfums indéfinissables.  Dans le marché couvert malheureusement je ne peux plus parler d’aromes, et odeur est un peu faible, c’est dans des endroits tels que l’on apprend à ne pas être délicate, surtout en arrivant devant l’étal du boucher ! Mais comme il fallait bien manger tous les jours et que les marchands avaient toujours et le sourire et le geste qui font plaisir, nous pouvions bien passer sur l’hygiène approximative, trop contentes de trouver de quoi remplir le couffin encore une fois. En Algérie entre 77 et 81 les périodes de pénuries étaient fréquentes, le leit-motiv « ah ça manque » pouvait s’appliquer à des articles aussi nécessaires que le PQ (nous le faisions venir de France par les amis et collègues) la farine ou les piles.

Il ne manquera rien tout à l’heure sur la marché rien sauf l’ambiance si particulière, le soleil et le bruit des vagues.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 08:24
Img-0663.jpg
                                                                     Voila ce que Maky fait avec des boutons!

Je suis riche non pas d’espérances mais de boutons, moi qui n’en recoud que très rarement je suis à la tête de plusieurs centaines de boutons, de toutes sortes, qui pour la plupart m’embarrassent mais que pour rien au monde je ne jetterai, suivant le bon vieux principe « ça peut servir », sachant d’expérience que jamais , jamais je ne trouverai dans cette boite le bouton qui ira pile-poil au vêtement concerné. Cette collection involontaire a commencé à la mort de Bonne-Maman, dans sons esprit légendaire de justice Pomponette a partagé le « trésor », Fille Unique, enfant calme et tranquille a plongé ses mains dans les boutons , les a contemplé plusieurs fois et là ce sont stoppés net ses velleités de couture. La collection s’est enrichie à la mort de le tante Germaine de Maky, presque centenaire, dotée d’un sens aigü du « on ne jette rien » quand je dis rien c’est rien de rien (les programmes télé au complet depuis le N°1) elle nous laissa, entre autres choses une grosse boite à biscuits rouilée pleine de boutons en tous genre
IMG-0664.JPG
, certains je dois dire très jolis, presque « couture » Plusieurs fois j’ai tenté de trier, les noirs, les blancs, les cassés, les moches, les dorés, les cuirs, les bois, mais devant l’ampleur de la tâche j’ai renoncé. Et voilà que cet été Archi-mamy, n’ayant sans doute plus l’intention de recoudre un bouton, nous lègue tel le saint-sacrement sa boite, un casier rouge avec 3 tiroirs , même pas ouvert encore, j’ai peur d’être ensevelie.

Je dois avouer quand même que j’adore plonger les mains dans ces petits objets brillants ou mats, souvent jolis, en nacre ou en bois, quelque fois en porcelaine ou en cuivre. J’élimine sans pitié le plastique.

IMG-0670.JPG

Partager cet article
Repost0