Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 08:18
IMG-0340.JPG          

Celle que l’on croit être une gentille blogueuse ne nous a pas gâté hier avec sa dernière consigne d’écriture, jugez plutôt : écrire un texte sous forme de lettre ayant pour thème la jalousie sans utiliser la lettre U, seuls « tu et vous » sont tolérés. Peu de risque que je dépasse les 2000 caractères, espaces compris. Je me suis bien triturée le cerveau hier, 2 textes sont sortis de ce malaxage neuronal, un 3ième en tête, mais une constation s’impose, sans le U point de salUt. Pas sûr que je mette en ligne ma participation si je ne suis pas satisfaite.

Vu à la télé hier soir, pour changer un peu des multiples séries policières «  Le réveillon des bonnes » bien joué, sujet original, une période que j’aime beaucoup, le début des années 20, retour misérable de la guerre, les mentalités changent, les femmes se sont passées des hommes pendant la guerre, elles ont à cœur de s’émanciper et pauvres innocentes croient que le socialisme va gommer les inégalités…

Je pense que les scénaristes ont pris quelques libertés en décrivant les rapports « maîtres et servantes » mais l’ensemble se laissait regarder avec plaisir, avec toujours les mêmes « consignes d’écriture » un fils caché, une pauvre fille enceinte, une patronne de cabaret, un voyou, le bon patron, la mauvaise belle-mère, pas d’homo dans cet épisode, ni de noir, mais ça va venir dans les prochains sans doute.

                                                         .
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 07:40
valras-09-07.jpg

La saloperie sournoise a encore frappé, cette fois de manière foudroyante. J’avais bien entendu que des concerts avaient été annulés mais pas au point de ne plus y participer. Fred est parti rejoindre Marcia Baila. No comprendo !

J’ai découvert les Rita Mitsouko il y a plus de 20 ans et tout de suite j’ai été séduite par leur univers déjanté et musical, un souvenir lié à eux pointe son nez et ma foi je suis au bord du fou rire. L’amie Perfecta, qui comme son nom l’indique etc etc, et Fille Unique, pour un anniversaire de Sister décident dans le plus grand secret de lui offrir les Rita en live ! Pour ce faire elles mettent au point la chanson « Andy » que Sister apprécie beaucoup, perruques, collantsà rayures, guitare, micro tout est OK, Perfecta méconnaissable avec une dent teinte en noir et c’est parti pour le mini concert, les invités sont pliés de rire et Sister aux anges, derrière la caméra je tiens mon rôle de reporter, c’est tout bon. A la fin de la soirée je donne la K7 à Sister avec l’adapteur, inutile de lui recommander de faire attention, c’est son plus beau cadeau. Plus beau cadeau dont il ne reste plus rien, elle a enregistré quelque chose sur les Rita-Perfecta. Quelques photos sont les témoins d’une bonne soirée mais c’est bien peu en regard du spectacle que les 2 artistes amateurs nous avaient offert.

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 08:38
IMG-0658.JPG                                                               Brouillard et gelée ce matin.

Avec tout ce que nous déverse les ondes de ne pas être dans l’ambiance. Au feu les pompiers y a la maison qui brule ! Quand nous entonnions cette ritournelle dans la cour de récréation, la folie n’avait pas encore pris cette allure tout droit sortie d’une série B américaine. Heureusement que juste après avoir ouvert la radio je me noie dans ma page d’accueil, 4 petitsnamours x 2 me disent bonjour, des yeux rieurs et coquins me conseillent de rester dans ma bulle, un sourire charmeur avec dents blanches pour un pub m’engage vivement à ne pas écouter ces mauvaises ondes, un regard sérieux et complice me dit selon la formule consacrée « Laisse tomber » et une couette maigrelette surmontant des joues plus rondes que des pommes me fait un discours des plus chantant. Oui j’ai bien intérêt à ne pas rester au contact trop longtemps avec le transistor, j’ai bien mieux à faire et à regarder. Egoïste moi, non je me préserve de toute cette violence, impuissante à quoi que ce soit, je ne sers à rien, juste un petit écho, rien qu’un billet d’humeur, insuffisant, je sais, mais déjà beaucoup pour un matin gris et blanc.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 07:55
IMG-0644.JPG                                                         Et si le périphérique "s'enguirlandait".


L’inspecteur Marino, fidèle bras droit de Kay Scarpetta, héroïne récurrente de Patricia Cornwell, depuis que sa femme l’a quitté n’a jamais enlevé les décorations de Noêl qui « embellissent » l’extérieur de sa maison, il en est un peu de même dans notre région, pas nécessairement en cas de divorce mais ce que les uns installent avec une ardeur digne de des 7 nains avant les fêtes, les mêmes, blasés,  repus, fatigués laissent passer Pâques et la Trinité avant de s’apercevoir le 14 juillet que le bambi électrifié et le drapeau tricolore ne vont pas forcément ensemble. Je ne critique surtout pas, je constate. Pendant des années j’ai gardé sur la cheminée un "merveilleux" drapé doré qui s’empoussiérait joyeusement un peu plus chaque année, longtemps une guirlande poilue a cru dissimuler un tuyau que je jugeais inesthétique, des années sans plus rien voir, des années de négligence. Pendant 3 ou 4 ans j’ai habillé un peu les fenêtres donnant sur la rue et puis je n’ai plus eu le cœur à étaler même modestement l’esprit de noêl qui ne souffle pas pour tout le monde. La tempête de 99 a mis fin avec ses bourrasques à l’illumination du sapin dans le jardin avec bonhomme en rouge escaladeur, mr Gendre a débité le lendemain matin guirlande et sapin à la tronçonneuse. J’ai devant moi, dans une timbale un stylo-père-noêl, offert par Fille Unique il y a des années et si je cherche bien derrière un meuble, dans un interstice du carrelage je vais bien trouver une aiguille de sapin qui bien que faux se déplume un peu.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 09:04
Img-0657.jpg

Ca  nous mettrait presque le bourdon et la pression en même temps. La déco à faire, les menus à prévoir, et surtout se mettre dans l’ambiance, pour l’instant j’avoue que je n’y suis pas du tout, pourtant j’ai tout le matérièl pour : Guirlandes électriques grain de riz en quantité, collection de pères noêl  en tous genres, des automates, des danseurs, des chanteurs (mais là au bout de 10 mn j’enlève les piles) des aviateurs, motards, des sérieux qui en rangs serrés apportent chacun un sapin (souvenirs de New-York) tiens 12 ans que la Flo et moi  avons débarqué a JFK avec sac à dos et tenues chaudes, dans mon sac la 1ère échographie de N°1 que Fille Unique m’avait donnée juste avant de partir. Il a toujours la même jolie tête bien ronde. Non vraiment dans l’ambiance je n’y suis pas encore, mais il suffit que je sorte les cartons pour que la magie opère, mais j’avoue que déjà l’année dernière j’avais mis un frein à la déco. Sur les blogs les photos commencent à jouer les calendriers de l’Avent, ce matin je vous met celle de Maky samedi soir, nous avons essayé en vain de photographier la lune rousse énorme qui se levait dans le ciel, rien à faire, madame à joué les starlettes ingénues et timides, heu starlette et timide  ça va ensemble?

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 08:25

           chemin--es-copie-1.jpg
                                                                                   Sur le périfhérique.    

Certains élèvent avec plus ou moins de bonheur, des lapins, d’autres des enfants, d’autres encore des moutons ou des vaches, il y en a même qui en font un sacerdoce cumulant tout  en même temps. Mais nous Mab et Maky , nous élevons des vélos, je ne trouve pas d’autres mots à ce qui nous occupe depuis déjà quelques années. Depuis hier nous sommes heureux de vous annoncer l’arrivée en notre modeste foyer du vélo N°6, qui vient prendre sa place entre les 5 premiers et un tricycle, un camion trotteur, un tracteur, un cyclo-rameur, 2 vélos adultes, un pliant des années 70, quelques poussettes (2) et tout ça pour seulement 4 paires de jambes, il faut avouer que des jambes ça grandit et que les genoux dans le guidon c’est douloureux au bout d’une journée. Je renonce à compter le nombre de roues mais cela nous a quand même emmené à Pontoise, merveilleusement guidé par le  GPS de service, notre désormais fidèle accompagnateur. Depuis les dernières vacances des garçons où tous les 3 ont pris un immense plaisir sur le terrain de vélo-cross, Maky avait décrété que 2 vélos, à la bonne taille, pour 3 c’était insuffisant, personnellement je trouvais que le « chacun son tour… » bon enfin voici le grand-père sur Ebay, comparant les 24 et 26 pouces, les prix avec en arrière fond ma ritournelle «  Attention pas trop grand non plus, Titou n’a que 11 ans et son vélo il l’aime beaucoup et N°2 il faut qu’il se sente à l’aise dessus » Pour finir tout va bien, il faisait soleil sur la route de Cergy-Pontoise, en passant par Clichy j’ai trouvé que c’était assez sympa, le peu que j’en ai vu bien sûr et nous voici comme un rien déjà dimanche, à midi j’innove pour les arrières grand-mères !

                                         
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 07:50
enface.jpg

Eté 1966, il fait chaud, très chaud, le mistral s’en donne à cœur joie, Avignon se plie à ses caprices, la place de l’Horloge est noire de monde, population interlope, ivre de fatigue à force de d’excès et de manque de sommeil, les cheveux longs sont devenus à la mode pour les garçons et les artistes en particuliers, parmi cette faune nous faisons figure d’extraterrestres, mariés depuis un an nous effectuons le périple estival pour visiter famille et amis. Mais où sont donc les cousines ? L’appartement de la rue de la Ré est vide, bien trop grand pour nous 2 sans les filles. Je ne me souviens de rien sauf de la rencontre avec les 2 Maurice.
Un soir que le mistral avait rendu les armes nous nous sommes dirigès nonchalement vers le Palais des Papes, le festival bat son plein, mais rien à voir avec ce qu’il est maintenant. Un air de pipeau nous attire, le trombone nous amuse, quelques places restent libres sur des gradins inconfortables et en route avec Pierre et le Loup, récité par Jean Toppart, un grand moment, Prokofief a deux nouveaux fans.
La cour d’Honneur vibre, le flux des spectateurs se fait plus compact, nous suivons et là c’est l’envoutement qui commence, Maurice Ravel avec son Boléro désormais immortalisé par Maurice Béjart et ses danseurs, nous sommes sous le charme, le public retient son souffle, la tension est palpable, les danseurs sont à la limite de la transe et nous ressortons de ce spectacle épuisés par tant d’émotions diverses. J’ai revu le ballet grâce à Claude Lelouch, point d’orgue de son film « Les uns et les autres »  avec Jorge Donn, danseur étoile d’une sensualité époustouflante.

Bon maintenant je n’ai plus qu’à aller voir si par hasard Maky n’a pas fait son billet sur le même sujet.

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 07:50
croquis-live-box.jpg                                                                      Rien ve vaut un petit croquis!


Ce matin deux sujets de discussions s’offrent à moi et par conséquent à vos yeux déjà sous le charme. J’hésite en premier à vous raconter mon rève, un presque cauchemar pour moi et comme tous les èves totalement surréaliste, enfin je l’espère !

Je suis donc dans un gîte à la montagne, déjà ça c’est pas possible, je suis invitée, par qui ? aucune idée mais d’autres personnes arrivent petit à petit, des inconnus, de la famille, des amis, par paquets de 20, 30, tout ce joli monde s’entasse dans 40 m2, les repas n’ont pas l’air de poser un problème, le seul truc qui me gène un peu c’est que des personnes disparues depuis longtemps sont là, les matelas fleurissent par terre, les salle de bains semblent se multiplier, des enfants à peu près sages cavalent joyeusement, le temps est beau, on me demande de faire des rideaux, je m’exécute, un maniaque  allergique aux acariens entreprend de passer l’aspirateur partout, ce n’est pas moi, et pour finir je monte dans un train(pas de grèves) sans savoir où je suis, ni où je vais , je me suis quittée au moment où sur un quai de gare je demande où est la mer…

Deuxième sujet bien plus intéressant. Après dégroupage de notre village un choix cornélien s’offre à nous pour profiter du téléphone illimité, de nombreuses chaînes de télé, alors qui choisir, la boite Orange ou celle qui est libre, soi-disant. Entre Orange et sa live box et Free, il y a quelques différences de prix et prestations, aidez-nous à faire un choix en restant objectifs bien sûr.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 08:30
francll.jpg

Hier soir après avoir regardé le dernier épisode enregistré de nos amies Bree, Linette et Gaby, tiens en parlant d’elle, j’en connais un qui va regretter de l’avoir rencontré, bon enfin tant pis pour lui. Donc après cet instant grandement jubilatoire, un coup de zapette me met face à face avec ma jeunesse, la poupée de son a toujours le même sourire et le courage inscrit dans ses gènes en lettres de drames personnels. France Gall est sur l’écran, elle visionne des documents de Michel Berger et c’est émouvant de la voir sourire, chantonner, à peine une larme de temps en temps au bord des cils. Certains chanteurs sont venus interpréter les chanson de France et Michel, mais certaines sont tellement marquées par eux que c’en est presque des différentes, c’est un peu comme chanter du Nougaro, pas donné à n’importe qui. J’admire le courage de cette toujours juvénile sexagénaire ou presque. Un mari fauché en pleine jeunesse, une fille qui a souffert toute sa vie d’une maladie qui ne laisse aucun espoir, un cancer pour elle-même et elle affirme que sa vie a était extra-ordinaire, je mets le tiret exprès pour bien traduire sa pensée. Une belle leçon pour les esprits chagrins qui se plaignent toujours d’un petit quelque chose, quelques moments magiques tel le sourire rare et ravageur de Jojo et surtout de belles chansons. Vivement ce soir que je regarde l’émission en entier.

A part ça j’ai loupé les « racines et les ailes » les Despérates valent bien ce sacrifice et hier contrairement à ce que je disais le matin  nous avons eu une journée de printemps.

Bonne fête ma poulette, appelle Momam j’ai un truc à te dire.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 08:47
Img-0630.jpg
                                                                     Le jardin en hiver, vivement le printemps.

Jardin détrempé, chaussures qui collent, voitures qui éclaboussent dans un bruit de pschitt, parapluies qui encombrent les trottoirs et chiens mouillés qui s’ébrouent n’importe où, c’est bien un temps d’automne. La pluie un mercredi c’est normal, les enfant vont pouvoir se gaver de télé, pas tous car j’entends comme si j’y étais les dialogues chez mes normands.

« Maman on peut faire un peu de PS2 »

« Non les devoirs d’abord et après vous irez voir Papa dans les champs »

« Pfuttt…c’est toujours pareil, bon mais  une K7 alors »

« Non pas plus de K7 que de PS »

Le temps passé devant écran quelqu’il  soit est chronométré chez Fille Unique.
 2 accros sur 3, mais en tout pas plus d’une heure en semaine et 2 le mercredi. Autant dire que lorsque les vacances arrivent je suis un peu moins stricte, on n’est pas des grands-parents pour rien.
Je pense surtout aux enfants qui sont seuls chez eux pendant que les parents travaillent, livrés à eux même, avec bien souvent un échantillon important de chaînes à leur disposition, sans aucun contrôle parental. La télé comme internet, la pire et la meilleure des choses.

Bon mercredi aux enfants et aux parents.

J'espère qu'enfin aujourd'hui Over-Blog acceptera que je réponde aux commentaires, hier j'ai pris la colère de nombreuses fois. Heureusement je peux en laisser chez vous.
Après maints coups de gueules, je renonce. pas moyen d'accéder à la fonction "répondre aux commentaires". 
Le goût: tes coms passent bien chez Maky, 2 fois même.
Fyl: J'ai récupéré les favoris grâce à toi.
Lili: J'ai fini L'infortunée, tu vas te régaler, Arlington Park ne m'emballe pas.
A tous les autres merci de vos visites et de votre constance si vous avez du mal aussi à laisser un com. bonne journée.

Depuis hier Over-blog est une vraie galère!

Partager cet article
Repost0