Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 09:12
dernier-jour.jpg

Sous une pluie battante, les yeux bouffis de sommeil (quand il faut se lever tout le monde dort), ils viennent de partir avec j’espère des souvenirs plein la tête. J’ai même eu droit à un grand calin de N°1 qui n’est pas du genre démonstratif. Journée d’hier sous le soleil, dernier jeux, derniers tremplins, les idées plus ou moins saugrenues fusent (lance-pierre géant et projectiles remplis de sable et cailloux) et pour finir bonheur suprême le Mac Do.
Dans les « je suis pressé de revoir… » Papa obtient la 1ère place de la part du 1 et 3.
N°2 est pressé de revoir Maminette et maman.
Un dimanche qui sera consacré pour moi à retaper un peu la maison, le top serait d’avoir un Barnaby pour siester.
N°1 est parti avec en tête un grand sujet d’étonnement, d’interrogation, presque d’incompréhension, et oui nous allons partir en vacances, qui plus est à la mer et encore plus extraordinaire sans eux, alors là il en est resté statufié et j’ai bien vu qu’il y croyait à peine. Oui les grands-parents ont une vie en dehors des enfants, oui les grands-parents sont capables de respirer sans les petits, difficile à intégrer tout ça.
Allez le marché et ses parapluies dégoulinants dans le cou m’attendent, les marchands ne seront pas nombreux, j’en prends le pari et la météo et ses caprices feront l’objet de conversations désabusées.

Partager cet article
Repost0
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 06:58
cage-a-poule.jpg

Dernière journée avec les garçons et ils m’ont concocté un programme…

N° a mis le réveil à 8 h. Dessins animés jusqu’à 8h30, à ce moment là il file à la boulangerie en face chercher les pains au chocolat, dégustation, un peu d’ordinateur, visite à Béthanie, des fois qu’on trouve l’affaire du siècle, promenade en vélo, il faut que je gonfle le mien ! Arrêt à la bibli, 12 h, ouf, ils sont invités par Pomponette à  déjeuner, j’ai 1 bonne heure tranquille. Après le repas ils ont prévu de regarder un film sur les pyramides, puis avec Maky balade dans les rochers, goûter chez Arch-mamy, zut j’ai oublié le moto-cross, là se pose un problème N° 3 ne veut pas de ses frères, pas assez intéressés par les motos qui tournent,  retour à la maison, entraînement au bilboquet, vélo et en route pour le Mac Do, il paraît qu’ils n’y vont jamais…Se pose encore là un nouveau problème, je n’aime pas cette nourriture et N°3 non plus, donc nous mangerons avant. Retour dans la nuit et c’est bien là le clou de cette journée que je sens épuisante. N°2 sera sur son nuage de jeune diplomé en natation, il est revenu hier soir à 21 h passées avec son brevet. Fier mais épuisé. Bravo Pioupiou.
Hier, après-midi passée à ARNAKLAND, c’est fini nous n’y remettrons plus les pieds, la plupart des attractions fermées, les panneaux interdits au moins de 8 ans et d’autres aux plus de 8 ans restreignent considérablement les possibilités, le tout pour la modique somme de 13 euros par personne pour faire une minute de cheval de bois, une minute de trampoline, voir un spectacle d’otaries de 15 minutes, et se défouler dans une structure gonflable qui fuit de toutes parts. On ne m’y reprendra plus.
Bon il est temps qu’ils repartent, mon budget va passer au rouge.
Les sacs à faire, ne rien oublier, bref ce n’était le bel été mais de super vacances quand même.

Partager cet article
Repost0
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 08:43
bilboquet.jpg

L’amie d’enfance de Sister est venue hier avec son grand fils (1m71) de 14 ans, les petits l’attendaient avec impatience et le soleil a permis qu’ils jouent dehors après des parties de Wii, (trop bien la wii). Au milieu d’une leçon de bilboquet l’amie d’enfance raconte qu’à Dieppe elle passait des vacances avec ses cousins avant qu’ils ne s’éloignent pour aller au Pin de la Lègue trouver le soleil, ça alors je n’en crois pas mes oreilles ! Avec mes cousines nous étions aussi dans ce paradis estival, les mêmes années que ses cousins, nous avons hanté les mêmes endroits c’est certain, piscine, bar, épicerie, marchands de glace, nous avons dansé le madison (la danse du pauvre) sur la même ligne, et le pire c’est que j’ai bien connu un des cousins des années plus tard , marié et père de famille sans savoir que nous avions des souvenirs communs, là je sais que les 2 cousines qui me lisent sont excitées comme des puces et font marcher le disque dur de leur mémoire pour savoir de qui je parle.
Oncle et tante préférés étaient propriétaires d’un bel emplacement dans ce camping au dessus de Fréjus, j’y ai passé des moments formidables, la cousine 3 y a trouvé son mari, un bel anglais roux qui parlait français avec l’accent d’Avignon, la piscine était notre terrain de chasse, minces sirènes nous étions et bien loin de nos préoccupations actuelles. C’est ainsi que du bilboquet on passe aux souvenirs les plus agréables.
A celles qui me demandent la recette des tartines : Prenez un pain de mie bien chimique et sous plastique, une lichette de beurre, un peu de gelée de coing maison sur 2 tranches, un peu de miel sur la 3ième, le tout plié en 2  sur une petite soucoupe et surtout « Debout les zouzous » sur la 5 avec les mésaventures de Bob le bricoleur. N° 3 est aux anges et moi tranquille au clavier.

gateau-chocolat.jpg

Le gâteau de  Sister! Un pur moment de bonheur...

Partager cet article
Repost0
16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 08:20
l--gos.jpg

« Sous un ciel bas et lourd qui pèse comme un couvercle » Beaudelaire a du vivre une journée pareille, un temps de mousson, moiteur, nuage et pluie chaude, la mousson en Seine et Marne ce n’est pas très fréquent, fort heureusement monopoly, domino, 1000 bornes, bilboquet et légos, un sous-marin nucléaire de 2500 pièces, ont permis à cette journée de passer aussi vite que l’éclair. N°2 pour sa troisième leçon a quitté la ceinture pour nager une largeur comme un grand, encore 3 leçons et il sera au point.
Ce matin le soleil brille, pour combien de temps ?
Aujourd’hui ma tribu attend un copain, j’espère que le temps sera clément, sinon je n’ai pas fini de pousser des coups de g…dans les coursives, dés qu’un partenaire extérieur arrive les « bonnes idées fusent » et le plus calme d’entre eux peut se révéler démoniaque.
Je me suis levée en pensant que ce soir j’aurai les Despérates, c’est normal docteur d’être aussi accro ?
Dés le réveil on m’a décerné le prix de « la reine des tartines » et ce n’est pas une insulte. Je dois avouer que je me sens nettement mieux depuis …L’auréole n’est pas loin.

Partager cet article
Repost0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 06:53
--ne.jpg

Outre une base nautique bien agréable nous avons au village un parc animalier source de joie pour les enfants, les petits parisiens et banlieusards y découvent tous les animaux de la ferme, quelques « sauvages » tels les sangliers, émeus, renard et blaireau. En hiver c’est un vrai cloaque, trop d’animaux y piétinent dans la boue, l’herbe n’a pas le temps de repousser, mais en été c’est assez agréable, quand N°1 était parisien j’y ai passé des heures avec lui, essayant de faire bonne figure en évitant poules et oies menaçantes. Depuis que les petits vivent les aventures  de la vie à la ferme je m’évitais cette promenade-corvée mais hier ce fut le but de la promenade avec les 2 petits ravis de retrouver des animaux qui leurs sont familiers. Le clou de la journée devait être la promenade à poney, après presque 1 heure d’attente, ticket en main, N°3 décrète « trop la honte, j’veux pas en faire » la honte c’était la charlotte en plastique qu’il devait mettre sous la bombe…Quant à N°2 « Pas envie »
Pendant ce temps les « 2 hommes » visitaient le Concorde, entre autres et revenaient ravis de leur journée. Un vent chaud a soufflé toute la journée, et la pluie est arrivée à point nommé pour faire rentrer tout le monde. Maky a quand même eu le temps de réparer 1 vélo, les passages du tremplin peuvent reprendre, les vacances ne sont donc pas compromises !

petits-marcheurs.jpg

Partager cet article
Repost0
14 août 2007 2 14 /08 /août /2007 07:00
chipie-et-henri.jpg

30 ans que je n’avais pas mis les pieds à la base de loisirs du village en été ! Nous avons la chance d’avoir un lac magnifique, une piscine, des structures gonflables, une plage de sable fin, une consécration « pavillon bleu » le tout dans un écrin de verdure et je n’avais jamais emmené les garçons puisque nous avions de quoi nous tremper à la maison. J’ai quand même été bluffée par les installations, la surveillance et la propreté de l’eau (je sais où passent nos impôts). Il ne manquait que le goût salé sur la peau, le bruit des vagues et l’Estérel en arrière plan, les peupliers c’est joli mais les pins parasols c’est encore mieux. Une bonne après-midi pour mes 3 nageurs, baignades et châteaux de sable ont permis de profiter d’une journée encore ensoleillée.
Aujourd’hui N°1 part au salon de l’aviation avec Maky, c’est la suite de ses cadeaux d’anniversaire, une journée « grand-père-petit-fils » rien qu’à eux. Grand constructeur d’avions avec des caisses en bois je suis sûre que N° 1 va apprécier sa visite. Maky a bien révisé hier soir, et s’il leur reste un peu de temps ils iront à La Villette. Avec les 2 petits j’ai prévu une promenade en calèche dans le parc du château de Fontainebleau, mais je pense à l’instant que le mardi c’est fermé. Mauvaise organisation, mais d’ici cet après-midi j’aurai bien trouvé autre chose.
Quelques news de Maminette : En l’absence de ses frères elle mondanise beaucoup, peu lui importe de sortir le soir du moment qu’elle a sa turbulette pour s’endormir n’importe où. Les garçons ont eu une fausse joie lorsque je leur ai dit qu’elle se tenait debout, ils la voyaient déjà courant avec eux et  pourqui pas dans les buts, patience…
Décidément hier j’avais la tête ailleurs, même pas pensé à prendre l’APN pour immortaliser la baignade…

Partager cet article
Repost0
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 07:53
en-route.jpg

Valse hésitation : « On mange dehors ? Ca se dégage ! Ah zut les nuages se font menaçants » ne voulant pas regretter un bon moment et dire comme Philippe Delerm dans sa « Première gorgée de bière » « On aurait pu manger dehors » j’ai pris la décision unilatérale et audacieuse de mettre le couvert dans le jardin, bien m’en a pris, l’été est arrivé et s’est installé pour la journée. Les arrières grand-mères conviées se sont plongées dans les albums photos, un anniversaire passé sous silence, mais tout le monde y pense, papa nous a quitté il y a eu 4 ans hier, un éclair au chocolat géant a ravi les enfants, un bref mais complet récapitulatif avec N°2 pour savoir ce qui n’allait pas, rien…donc natation le soir et la journée s’est déroulée sans heurts, vélo, pichenette dans des ballons, monopoly, N°1 est un redoutable adbersaire, Sister se retrouve ruinée en un rien de temps, la fiction a dépassé la réalité, heureusement, et c’est déjà le moment d’aller se coucher. N°1 squatte la place de Maky, nous parlons, il veut savoir tous les métiers que nous avons faits, lui hésite entre légionnaire et avocat… « Il y a des lois à changer » dit-il l’air pénétré de certaines injustices, en attendant il faut dormir, car moi j’ai sommeil et demain sera un autre jour mais tout aussi actif.

albums.jpg

Partager cet article
Repost0
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 08:57
m--di--vales-1-copie-1.jpg

« Ca va chéri N°2? »

« Pouçi-pouça »

Je dissimule mon rire tant bien que mal et me demande quel mauvais vent souffle sur la maison après le N°3 c’est le tour du frêre qui traine toute la journée sa langueur et son dédain devant la nourriture. Un sursaut vers 16 h mais pas assez pour nous accompagner à Béthanie où les deux autres se sont éclatés à coup d’1 euro par çi, 50 centimes par là, la moisson a été bonne : 3 K7, 2 casques, 2 paires de patins à roulettes, une armure avec son épée, des gants de boxe, un blouson, un jean, un sweat, 2 paires d’espadrilles avec encore l’étiquette et …Maky a trouvé un mandrin, j’ai quand même dépensé 17,25 euros…
Les K7 pour le petit malade ont fait leur effet, un peu, mais il n’a pas voulu nous accompagner à la fête médiévale, j’ai pu montrer à N°1 l’abbaye où sa maman s’était mariée, et après avoir chercher en vain une taverne où l’on on aurait pu déguster une crèpe, c’était l’heure du spectacle des jongleurs de feu. Avec Bartabas et Zingaro ce genre d’animation a bien évolué, chorégraphie pleine de poésie et musique envoutante, jongleurs à l’air menaçant , les petits ont fait le plein de sensations fortes. Pour repartir il a fallu éviter la ruelle de la sorcellerie, la rue des bouchers et la place des horreurs, j’ai un N°1 très impressionnable…Dans le noir pour arriver au parking « On court Mab ! » « Tiens N°3 donne moi la main ou sinon tu vas trébucher »
Dans la voiture je lui ai quand même demandé comment il faisait au camp scout, « ben on est 5 dans la tente »
En rentrant les étoiles étaient au rendez-vous mais pas les réglages du télescope, Maky avoue son incompétence…

Partager cet article
Repost0
11 août 2007 6 11 /08 /août /2007 07:51

pyramide-copie-1.jpg
 
Même  pas une belle journée d’automne hier, les garçons ont gardé les sweats sans rechigner, c’est dire s’il faisait frisquet, pas vu le soleil depuis dimanche, j’ai beau être une fleur un peu fanée j’ai besoin de soleil pour m’épanouir un peu, quant à Pomponette elle reste dans son fauteuil comme en hiver… Le film est bouclé, dans la boite et c’est trop drôle de les voir rire aux éclats devant leurs « exploits ». Comme il faisait presque beau, c'est-à-dire qu’il ne pleuvait pas, Maky a emmené la joyeuse troupe dans les rochers, pendant que je refaisais un plein de yaourts et crème au chocolat. Passer de 2 à 6 n’est pas évident, le frigo doit être plein en permanence et ça j’ai du mal…
Après le dîner nous avons eu droit à un festival de tremplins, N°1 en a construit un second, dérapages de plus en plus audacieux, et pour clore le tout, quelques exhibitions de roues et sauts périlleux. N’en pouvant plus de sentir mon cœur s’arrêter j’ai fait preuve d’une autorité sans pareille afin de stopper les acrobates en herbe et les canaliser un peu, mais non sans mal pour commencer une séance de photos plutot épique. A noter que Sister sur la terrasse avait la doudoune d’hiver. Il semblerait qu’aujourd’hui et demain ce sera l’été, il faudrait bien j’ai de nombreuses machines à sécher, sinon ils vont se retrouver tout nus…

Partager cet article
Repost0
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 07:28
au-travail.jpg

Les journées froides d’automne sont idéales pour écrire un scénario, faire répéter les acteurs et créer un affîche. C’est ce que nous avons fait hier, même le petit malade qui a buté sur « telescope perfectionné » de nombreuses fois pour finalement changer la réplique. Le metteur en scène a bien quelques difficultés à canaliser ses troupes, heureusement son statut d’aîné inspire respect et obéissance. Les cascades sont au point, Maky engagé pour la circonstance comme taxi- remorque connaît son rôle sur le bout des doigts et moi j’ai intérêt à retenir toutes les consignes qui me sont données :  Là tu filmes, là tu fais un zoom, là tu attends le bruitage, là tu cours pour filmer les 2 petits…
Il faut juste étoffer les dialogues qui sont dignes d’un film d’art et d’essai diffusé sur Arte c'est-à-dire plus que minimalistes. Le personnage principal est bien sûr un ingénieur-télescope !
Un temps pourri toute la journée, j’ai mis les melons sous serre, N°3 était un peu ramollo, avec ce temps c’était presque mieux, hier soir de nouveau de la fièvre, doliprane dans un yaourt et dodo avec moi, la fièvre a cédé au bout d’un heure pendant que les Desperates me faisaient boire du petit lait tant c’était jubilatoire au possible. La leçon de natation annulée. Au final 3 enfants qui se sont bien amusés malgré le temps et nous ravis de bien en profiter.

Partager cet article
Repost0