Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 08:26
c--cile-1-an.jpg

8 juillet 1967, 7 h : je suis complètement aphone d’avoir hurlé sans aucune retenue pendant de heures, la péridurale n’existait pas, les échographies non plus, j’étais persuadée d'avoir un garçon et me voici avec une fille dans et sur les bras. Bien sûr c’est la plus belle, et devinez où est son père ? Au lit en train de dormir ! Toute la soirée il m’a promené en voiture, regardé faire des excercices, j’en avais assez de porter ce ventre lourd, il faisait chaud, il fallait que Fille Unique sorte. Nous n’avions pas conscience que nous en prenions pour perpète. Défilé de la famille, le fan club est constitué aussitôt, elle a déjà ses adorateurs inconditionnels en la personne de ses grands-pères et je sais déjà que je ferai tout pour elle.
Ce matin elle a 40 ans,  je sais qu’elle ne le vit pas très bien, ça passera… Bon anniversaire ma chérie, tant de souhaits se bousculent que je n’en ferai pas la liste trop longue. Si le portable passe jusqu’au fin fond de l’ Aveyron nous t’appellerons tout à l’heure, sans doute pour entendre que le beau temps d’hier est parti, que Maminette est bien sage pour les premières vacances de sa vie, que les garçons profitent  bien de leur père et que toi tu te reposes, enfin ça c’est autre chose, même le jour de son anniversaire il faut nourrir la tribu, gérer les disputes, faire une partie de monopoly et que sais-je encore.
Cette année comme depuis 10 ans les aléas de la vie font que nous ne fêterons pas  ce jour ensemble, les 50 ans peut-être !

Allez gros bisous ma poulette et à samedi prochain.

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 06:41
tomates-enfin-.jpg
                                                                                      Sans truquage!

Et si la météo nous permettait d’étrenner la table de jardin, et si je pouvais sêcher une lessive dehors, et si une autre tomate se mettait à rougir, et si Fille Unique téléphonait pour dire qu’ils sont bien arrivés, et si nous faisions un loto, et si je passsais l’aspirateur dans toute la maison qui en a grand besoin, et si, si, si… Ne soyons pas trop exigeants quand même, un dejeuner dehors ce serait déjà beaucoup. Le soleil qui se lève dans un ciel rougeoyant laisse pourtant présager du vent ou de la pluie et Mr Météo au fil des infos est de moins en moins optimiste. Bon ce n’est pas grave nous ferons avec ou sans, pas le choix de toutes façons. Mauvaise journée hier quand j’ai appris que ma fidèle machine à coudre n’était pas réparable, l’aurais-je trop malmenée ?
Nous avons 2 adolescentes à la maison : Monique et Pomponette, presque 170 ans à elles deux. Hier matin par exemple elles ont bavardé copieusement dans leur chambre, en chemise de nuit jusqu’à 11h ! Dans l’après-midi pendant que je faisais les courses chez les mousquetaires du coin, Monique en arrêt devant le rayon maquillage et soin de la peau s’est laissée séduire par des capsules miracles censées effacer les rides, elles vont expérimenter ce matin. Si ça marche je m’y mettrais dans 20 ans.laitues.jpg

Hier soir première dégustation, le mot n’est pas trop fort, d’une laitue bien verte et bien tendre, c’est la récompense et le résultat de soins attentifs et d’encouragements journaliers. Ne cherchez pas, je suis « Celle qui murmure à l’oreille des salades et tomates » on n’en fera pas un livre ni un film pour la simple et bonne raison que je ne voudrais pas partager l’affîche avec une laitue aussi belle soit-elle. Non mais !

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 07:19
la_rue..jpg

Sans pluie la journée d’hier avait un drôle de goût, je me sentais comme en attente…Accompagnatrice d’une Monique toute réjouie de faire un peu de lèche-vitrine j’étais stupéfaite de constater que même la deuxième démarque de 70% n’attirait pas les foules, cela en dit long sur le moral du client…Retour à la maison avec la 3ième copine contente de quitter pour quelques heures sa maison de retraite (Pomponette tu fais comme ta mère, un matin tu ne te réveilles pas, c’est un ordre !) La tarte au citron délicieuse nous attendait, un peu de soleil en bouteille avec du  Grenache et c’était parti pour les souvenirs des 3 amies. Le projet de retourner dans mon village natal prend forme mais à la différence de maman je ne suis pas certaine d’apprécier tous les changements qui se sont effectués, on verra bien !
Hier soir je n’ai rien vu des mes amies désespérées, pourtant j’avais bien prévu le coup en prenant un bon thé  pour éviter de m’endormir…Je ne suis pas invité au mariage de la fatale Gabrielle, dommage ce n’est pas loin de chez moi et il va y avoir du people.
Un déjeuner de rue entre voisins est prévu pour le 2 septembre, chaque quartier est invité à y participer, l’idée est sympatique et je suis curieuse de voir qui en sera, rien que dans ma rue les différences de niveau social sont énormes, les natifs et nouveaux venus se mélangent, les ex-parisiens continuent à travailler  à la capitale et leurs horaires ne sont pas propices à « voisiner ». Installés depuis 36 ans nous faisons maintenant partie des plus anciens, nous avons vu les commerces disparaître les uns après les autres et la confrontation autour d’une table entre les anciens et les nouveaux devrait être intéressante.

Beaucoup de difficultés ce matin pour accéder à mon blog.

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 06:08
potager.jpg    
                                                                     Ustensiles inutiles en ce moment.

Inutile de parler de la pluie, nous sommes nombreux à chercher le soleil, inutile de dire que les vacances de certains seront pourries, elles le sont déjà, pas la peine de parler d’injustice météo, certains combattent les feux de forêt, qu’importe le mauvais temps nous n’y pouvons rien, mais quand meme je voudrais bien voir mes tomates virer à l’orange, quoiqu’il me semble bien que certaines sont moins vertes…
Petite nouvelle réjouissante entendue à l’instant même : les femmes contrairement à la croyance populaire ne seraient pas plus bavarde que les hommes, avec un peu plus de 16 000 mots prononcés par jour elles ne dépassent les hommes que de quelques centaines, la différence est si peu notable que les statistiques ne la prenne pas en compte ! Entre nous cela m’étonnerait fort que j’arrive à sortir 16 000 mots dans une journée, Maky oui, sans peine.
Aujourd’hui je n’atteindrai sûrement pas les 10 000 mots, c’est certain, étant donné mon programme. Départ à 10h30 avec Monique, pas besoin de mettre 2 tunes dans le bastringue, elle fonctionne en mode « bavardage » direction la galerie marchande de « Croisement » elle veut absolument acheter un petit quelque chose pour Maminette, nous déjeunerons rapidement afin d’être à l’heure au rendez-vous à Cesson où nous prendrons la 3 ième copine de maternelle, à sa maison de retraite, exilée loin de son pays natal mais proche de son fils, fils qui viendra la chercher en fin d’après-midi. Pendant ce temps  Sister et Pompette prépareront un thé royal digne de ces retrouvailles. Il est à prévoir quelques fractures de la langue avant ce soir ! Les  « figures-toi, tu te souviens, et un tel tu sais qu’il est mort ! » iront bon train. Je me répète mais c’est formidable des amies d’aussi longue date !



Partager cet article
Repost0
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 18:55
 
 
http://www.wat.tv/media

Quelques secondes à titre d’essai vidéo volées pendant la partie de scrabble des copines, l’accent rocailleux et chantant  a mis un peu de soleil dans cette journée copieusement arrosée (c’est un euphémisme). Pomponette a bien tenté de placer quelques mots de son invention mais Monique joueuse experte et entraînée ne s’est pas laissée faire. Le but étant de les distraire Sister a bien réussi à faire oublier les trombes d’eau qui se déversaient allègrement.
Je suis complètement idiote, à chaque éclaircie de quelques minutes je me précipite au potager espérant voir les tomates rougir, obsédée je suis !
Maky a fini la table de jardin, tant mieux il paraît que la fin de semaine sera juilletiste…
Rangement bien avancé, peinture aussi, ne reste qu’à déménager encore une armoire et un buffet, tout ce que Maky déteste et là je regrette d’être totalement dépourvue de pouvoirs spéciaux, genre la sorcière bien aimée ou de n’avoir pas un homme à tout faire qui se promènerait dans la maison, biceps à l’air et qui devancerait mes désirs de déménageuse invétérée.
En principe je récupère la machine à coudre demain, sa place est faite mais je suis moins désireuse de faire des petites robes d’été, un ciré serait plus adapté, mais Maminette en a déjà un, rose à pois blancs, avec le sac à main assorti ! Il me tarde de voir ça.
Fille Unique et sa tribu partent en vacances vendredi  pour une semaine, j’espère que leur location de chalet sera moins pourrie que l’année dernière et surtout qu’ils auront un peu de soleil, quand on vit toute l’année en Normandie c’est un souhait des plus légitime.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 07:05
chat-mus--e.jpg

Ma journée sera pluvieuse, pas besoin de regarder la météo il pleut déjà, la rue est calme, à 6 h le boulanger n’a pas  ouvert et les accros au pain tout frais tout chaud ne sont pas encore sur le trottoir en train de commenter les nouvelles qui bien sûr ne sont pas réjouissantes, les oiseaux eux sont déjà en pleine activité, la maisonnée dort encore à l’exception de Pomponette qui, je le présume prend son petit déjeuner en regardant son émission de jardinage, faute d’aller couper quelques fleurs fanées, Sister a dû trouver le sommeil sur le tard et Monique dort sur ses 2 oreilles, quant à Maky, comme un bébé.
Ma journée sera besogneuse, la peinture est presque finie, l’étape rangement et installation se profile, encore beaucoup de choses à mettre dans le carton consacré à ce que je ne veux plus remettre mais ne veux pas jeter, pas encore, en tous cas. Un peu d’auto-satisfaction : je suis plus que ravie du jaune sur les murs, un peu de vert par-ci par-là, un peu de rouille et je pourrais me croire à Nice. Cette fois je vais fabriquer les pochoirs, de vieilles radios feront un rhodoïde parfait.
Hier soir j’ai bien fait d’enregistrer Lost, je me suis endormie pendant la pub…mais avant j’avais regardé la 2, une histoire de gardiens de phare, j’ai appris beaucoup de choses sur ce métier aujourd’hui disparu et de plus j’aime beaucoup Sandrine Bonnaire.
Dans nos boîtes aux lettres hier un papier de la municipalité « Plan canicule 2007 » ça me laisse rêveuse…

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 08:34
campanules-22-mai.jpg

Le risque de féminisation des poissons mâles de nos rivières, une seule solution, mesdames arrêtez de prendre la pilule ! C’est ce qui ressort d’une étude entendue ce matin à la radio, après les pingouins, les sans abris, les maris battus et tout le reste que j’oublie volontairement parce que j’ai bien assez avec mes problèmes de teintes sur les murs et livres à recaser au mieux, franchement là j’ai d’autres choses à faire, les poissons attendront une personne beaucoup plus qualifiée que moi.
Hier, pas mangé dehors bien sûr, le roti de porc aux ananas de Pompette était délicieux, la tarte de Sitter  de même et le débit de paroles de monique au top. Albums de photos des années 30-40 aidant nous avons fait une fois de plus le tour du village natal, constatation évidente, les hommes ont rempli les cimetières beaucoup plus que les femmes, celles-ci se sont contentées de grossir, pour certaines, de se remarier, pour d’autres, d’aller en maison de retraite, pas de chance pour moi une amie d’enfance des 2 jeunettes est à 30 kms à peine, je n’y échapperai pas, c’est sûr.
 Belle journée sous la pluie intermittente, les hortensias anabelles penchent de plus en plus la tête, mais nous mangerons nos premiers radis à midi !
Encore une nouvelle série hier soir, américaine bien sûr, Nine, pas mal du tout, quel boulot pour gérer au mieux cette avalanche de nouveautés.

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 07:02
--claircie-relative.jpg

Il ne fait pas très froid, certes un peu humide mais il ne pleut pas encore, pas de quoi se plaindre. Pour un 1er novembre les fleurs sont abondantes, le potager en espérance de mûrissement et vaille que vaille la garde-robe d’été est sortie. Pas la peine de regretter de ne pas manger dehors, en novembre c’est assez rare, alors qu’est ce qui ne va pas sur notre planète ?
Hier je n’ai pas beaucoup avancé dans ma peinture, trop perdu mon temps dans les allées du brico, trop de monde à la pharmacie, trop traîné à Béthanie qui avait sorti la « collection » été et en particulier des robes de mariées, neuves, d’une grande marque, la plus chère en soie et superbe pour 100 eus. Mais toujours pas de petites robes pour Maminette qui va mieux.
J’ai perdu ma blonde de Fille Unique, sur une photo qu’elle a envoyée je la découvre chatain, ça ne va pas du tout ça !
Dans la série « Il y a quand même de  bonne nouvelle » je devrais récupérer la machine à coudre rapidement.
A midi nous déjeunons en bas chez Pomponette et Sister pour inaugurer le séjour de Monique, son frêre et son épouse la ramène de Melun où nous l’avions déposé mardi. Maman a été en cuisine toute la matinée d’hier, j’ai entrevu une belle tarte dans le frigo, œuvre de Sister, ma participation sera modeste, la salade…
Petite chronique « vu à la télé » Hier soir nouvelle série, une de plus, Heroes, pas mal mais un peu comme Lost, trop de personnages et un scénario qui part dans tous les sens. Vous me direz à juste tître que je ne suis pas obligée de regarder, mais en ce moment je ne lis pas grand-chose, je ne fais pas pas de petites croix, je vire un peu « légume » question intellect, les neurones en yaourt…



Partager cet article
Repost0
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 08:37
Pigeons.jpg                                                             Un nid trés rudimentaire.

Pigeons1.jpg
                                                           Papa Pigeon trône sur une cheminée.

Après quelques jours avec un frigo dans le noir complet, voici la lampe remplacée, je peux enfin comtempler mon désert de Gobi illuminé de mille feux, c’est triste un frigo dans le noir, mais comme il n’est jamais bien rempli ce n’était pas trop grave, à tatons je pouvais en extraire sans difficultés salade et yaourts. Je n’aime pas voir mon frigo plein.

Que le jaune soit.
Ca c’est pour les murs fraîchement peints, pas tous encore, de la pièce en bas, passer du blanc hôpital à jaune soleil, c’est bon pour le moral, mais pas pour les bras et jambes, un peu raides ce matin, mais l’effet me convient parfaitement.

Que l’anticyclone revienne vite.
Malheureusement son retour n’est pas prévu avant le 14 juillet, nous aurons un été des plus courts et des tomates tardives sans doute.

Que Maminette guérisse vite.
Première maladie pour la belle dont le corps est paré de jolis petits boutons rouges vifs, une roséole a dit médecine-man, plus une angine, mais pas trop d’effets néfastes sur son appétit.

Et enfin que vienne vite le moment d’installer les meubles, accrocher les tableaux.
Maky a trouvé d’autres occupations : surveiller les 2 bébés pigeons qui tentent bien Chipie, malgré un barrage en grillage, la garce réussit à grimper dans l’arbre. Leur nid est assez rudimentaire mais pour une fois pas audessus de la piscine, laquelle n’est pas encore installée. Vu le temps il n’y a pas d’urgence.

Vu hier soir un film anglais avec C.Scott. Thomas et l’acteur qui joue Mister Bean, un vrai moment de plaisir, humour anglais en continue, ça fait du bien, ah oui le tître « Secrets de famille ».

Bonnes vacances à ceux qui partent aujourd'hui rejoindre des cieux plus cléments.

Partager cet article
Repost0
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 07:57
ecluses.jpg

Je crois bien qu’hier c’était la  1ère fois que nous allions au restaurant avec nos « Amis de toujours » au restaurant tous les 4. Pas d’enfants perturbateurs, pas de coup de fil de ces derniers, pas de consigne téléphoniques, rien, tranquilles, détendus, je sais que ce court intermède de sérénité leur a fait un bien fou, une éclaircie dans le stress quotidien qu’ils vivent. Avec un mari hyper actif et des enfants plus qu’adultes très demandeurs c’était exceptionnel ! Mon amie n’a pas tourné ces pieds vers l’intérieur, signe d’énervement, et nous avons passé une excellente journée à Briare, repas délicieux chez nos cousins, tout contents de nous montrer les derniers aménagements, un excellent dessert, c’est la carte que je regarde en premier et qui conditionne ce que je vais prendre avant… Quant à moi j’avais l’esprit tranquille ayant bien avancé les travaux dans la matinée. Maky n’a pas eu besoin de caler la table, c’est assez rare pour être signalé. Petite promenade digestive aux 7 écluses actuellement en réfection, sous le soleil, timide mais présent. Au retour il a fallu quand même charger une bibliothèque pour leur fils aîné dans la voiture en espérant qu’il saura la remonter, sinon, j’interviendrai la prochaine fois que nous irons à Provins.
« Amidetoujours » vieillit : pas une fois il ne nous a proposé un projet audacieux ou loufoque, genre « Maky on achète une roulotte et on vend des crèpes sur les plages » Il a du se lasser de notre manque d’enthousiasme à chacune de ses propositions…En attendant leur gîte ouvert depuis un mois n’est pas une idée loufoque, les réservations marchent bien, le camping de leur fille aussi, la brasserie de Pluskami tourne rondement et leur fils aîné ne demande qu’un coup de main pour commencer des travaux, il a horreur de la poussière donc papa et maman vont s’y coller.
Une bonne journée comme on aimerait en avoir plus souvent. Amitié, gastronomie et balade digestive font bon ménage. Tiens en parlant de ménage faudrait bien que j’enfile la panoplie de Bree, je revois avec plaisir la saison 2 commencée hier soir.

Partager cet article
Repost0