Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 05:48
jambes-et-collants.jpg

Jeudi 14h.

 Des sourires de tous les instants, des dodos toutes les 2 heures, des biberons engloutis à la vitesse de l’éclair, des cuisses comme des petits jambons, des bras dodus à souhait et une faculté d’adaptation à un nouvel environnement étonnante, voilà le cadeau que Fille Unique nous a confié pour quelques jours. Une seule critique unanime dans les chœur antique que nous formons : Les cheveux à l’arrière de la tête, de l’étoupe, du foin, des morceaux de crâne pelés, on dirait qu’un vent mauvais est passé par là. Mais on fait avec ses longues mèches sur les oreilles…
Une petite fille très agréable à garder qui s’endort sans broncher dans une chambre qu’elle ne connaît pas ça fait passer sur 3 cheveux sur la tête à Mathieu !
Pendant que son Altesse fait une sieste réparatrice, N° 3 ramasse les pommes de pins avec Maky et moi j’entends dans l’appareil tous les enfants du voisinage sauf la mienne, ce bidule n’a jamais bien fonctionné ici, donc toujours une oreille aux aguets et des allers-retours dans les escaliers.
En ce moment un enfant fait une colère énorme et ses parents la sourde oreille, bourreaux d’enfants !
Tout à l’heure il y aura audience impériale, chacun prend son ticket, comme à la sécu, pour venir faire allégeance à Maminette. Un seul problème quelle tenue pour la cérémonie ?
Pour N°3, pas d’hésitation, sa mère a prévenu : Il n’a rien à se mettre sur les fesses, étant d’une intelligence hors du commun j’ai bien compris le message.

 

Additif du vendredi matin 5h30 pour Fille Unique.

Très bonne nuit de Maminette même pas réveillée par son frêre qui en revenant des toilettes à 4h30 dans le noir s’est cogné à la petite étagère noire, elle est tombée avec tout ce qu’il y avait dessus, il a eu très peur, moi aussi j’ai cru à une chute dans l’escalier, Maky a tout ramassé. Hier avant le dodo de pré-biberon du soir une grande séance d’éclats de rire, c’est très drôle de voir sa grand-mère lever les bras…

Partager cet article
Repost0
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 08:46

1=2

Eug--nie-1.jpg

Quand on demande la fille on a N°3 en prime, il avait une grande envie de venir avec nous, et quelques jours sans école ont permis cette escapade imprévue et bien agréable pour nous, Maminette a ainsi une figure familière à ses côtés. Après une nuit un peu hachée pour cause de vaccins lundi, un petit déjeuner tardif me voici prête à affronter une journée de pluie avec une demoiselle bien gracieuse, gracieuse avec tout le monde mais complètement hystérique devant Maky. Je savais depuis le temps qu’il méritait le tître de « tombeur de ces dames » mais là ça dépasse tout et je vous épargne l’air « idiot » qu’il prend pour la regarder.

Mauvaise nouvelle, après avoir complètement dégarni le cerisier les corbeaux se sont attaqués aux salades, je ne vois qu’une chose à faire :Extermination totale des volatiles !

Bon la demoiselle réclame une couche propre et un peu d’attention….

Partager cet article
Repost0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 07:00

Une fois n'est pas coutume...disais-je, c'est moi qui écrit, oui, moi, vous savez le type qui cohabite avec la blogueuse que vous lisez assidûment.

Tout d'abord, sachez le à l'heure où vous lisez, je ne suis pas derrière le clavier, je suis en Normandie, mais je programme en différé !

J'ai un grave problème, un handicap majeur, je ne passe plus dans les portes...

Curieux ? Je sais, je suis obligé de passer en biais...depuis aujourd'hui.

Une amie de FU, venue lui rendre visite, en voyant Maminette lui a trouvé un nouveau nom !

Makinette...............(tellement elle me ressemble)

Je n'en peux plus, je suis sous calmant.

Je vais donc de visu constater...nous sommes lundi, il est 20 heures, imaginez...

Au sujet de l'atelier, oui, c'est fini ou presque, manque l'installation électrique que je vais concocter en fonction des implantations de chaque poste de travail, c'est une science, ça ne s'improvise pas !

Comme Marie Antoinette, j'ai mon Petit Trianon...01.JPG

Voilà donc la demeure de Maître Maky.

02.JPG

 

Vous remarquerez cette fenêtre qui était auparavant une porte, fenêtre agrémentée d'un muret en pierres de taille, surmontées de briques comme la façade d'origine et terminé par une jardinière...Une splendeur !

03.jpg

Visite guidée...

Construction d'étagères rustiques et costaudes

 

04.jpg

Vue sur la cheminée refaite en 1974...Eh oui, déjà à cette époque je bricolais.

Toujours utile, pour les barbecue et le chauffage durant les frimas !

Accès comme vous pouvez le percevoir aux étages supérieurs.

05.JPG

Perspective gauche du grand salon...avec établi pour "juniors" au premier plan.

06.JPG

Zone active des établis de "pros"

Avec scie circulaire à réaffuter ! Perceuce sur pied, deux étaux...

08.JPG

Casier en acier déployé, armoire pour poste à souder...

A l'étain, Brasure, Electrique...

13.JPG

C'est là que les grandes "oeuvres" naissent...

Le transistor...Ne pas négliger les nouvelles du monde

ET ENFIN...le joyau de ces lieux sans qui rien ne serait possible...

Voilà donc le travail d'une bonne dizaine de jours...

Je vais faire "Bisquer" les bricoleurs qui n'ont pas encore entamé la démarche, ceux qui n'ont pas...et mettre de l'ambiance dans les chaumières...quand certaines vont clamer...

- Tiens viens voir...lui il a un atelier et il bricole...quand sa femme lui demande quelque chose !

Non, ça n'est pas vrai...mais rien que de penser que je me suis fait des "copains"...je suis plié !...

Bisous à tout le monde (Juré, je ne reviens plus)

Partager cet article
Repost0
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 07:46

robe.jpg

Après 10 ans de jeans, de grosses chaussures, de coton, de toiles rugueuses et rèches, après 9 mois passés dans l’ignorance de l’identité du futur bébé, après un mois d’avril somptueux je pouvais légitimement espérer que pour le 1er séjour de Maminette à la maison ce serait défilé de mode, froufrous et volants tous les matins, je pouvais espérer mettre ses petits bras dodus à l’air, et lui laisser les jambes et les pieds gigoter sans entrave. C’était sans compter avec la météo, ce que j’ai vu hier sur la carte présentée niaisement et même avec un semblant de sourire béat m’a fichu un coup au moral, jeudi pluie, averses, précipitations, en un mot un temps à ne pas mettre une jolie robe à Maminette. Je suis bien consciente qu’il y a des choses beaucoup plus importantes dans la vie, mais dans ma vie à moi pour ces quelques jours avec elle, faisant l’impasse et occultant les soubressauts de la planète c’était un plaisir anticipé de l’habiller en fille après 3 garçons. Je suis en rogne c’est tout. D’autant plus que Maky avait l’intention de la promener dans tous le département afin que les populations ebahies puissent l’admirer et entonner en chœur « tout le portrait de son grand-père ».
Et bien si le temps n’est pas avec nous, nous ne bêtifierons, ce sera dur. Si la pluie tombe drue on ne me verra pas autour du lac mettre les roues de la poussette dans les traces de ses frêres. Nous ne ferons pas de jolies photos sous le cerisier complètement déplumé par les corbeaux.

S’il pleut, pas besoin d’arroser s’est déjà ça, mais trop de pluie n’est pas bon pour les tomates.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 07:02

atelier-OK.jpg

 

"A l’insu de mon plein gré" je suis en train de subir certaines tranformations de mon moi profond qui me laissent perplexe.

Suis-je habitée soudainement par un génie bienfaisant ? Une soucoupe volante m’a t –elle enlevée durant mon sommeil afin de m’échanger avec un extra-terrestre ? Ai-je subi un lavage de cerveau sous la douche ? je suis dans le désarroi le plus total.
Depuis quelques temps déjà je me suis surprise à prendre presque du plaisir à cuisiner, puis à inventer une ou deux recettes qui ma foi ont eu du succés et voilà qu’hier matin avant de remplir le lave-vaisselle j’ai senti comme une urgence, une force surnaturelle m’a fait rincer les assiettes avant de les enfourner dans la machine, pas moyen de résister, je suis habitée par un alien-ménager qui à 63 ans me fait faire des trucs incroyables !
Moi qui sait à peine faire un ourlet et encore après de nombreuses hésitations existentielles, je n’ai qu’une envie, faire de jolies robes pour Maminette ! Possédée je suis, pas d’autres explications. Si par hasard dans la journée il m’arrive encore une attaque incontrôlée de  mon second moi je vous en fait part aussitôt et juste après je préviens Delarue.

Il a fini, il a fini, il est vraiment phénoménaaaal ! Rangé, classé, nettoyé, l’atelier lui aussi s’est métamorphosé, sourire modeste de Maky devant nos compliments, mais il lui reste encore l’électricité à faire.

Allo, allo, la Normandie, quelle taille de couches, quel lait dois-je acheter ? Réponse souhaitée dans la journée. Merci, bisous.

Partager cet article
Repost0
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 08:15

nicci.jpg

Je vous au déjà longuement fait le portrait de mon amie « La perle du Rouergue », hier soir c’est elle et son mari que je recevais, mais je vais en remettre une couche. Aux prochains entretiens de Bichat si un spécialiste des dégats occasionnés par la ménopause désire un contre exemple, je lui donne l’adresse de ma copine. Les THS, elle ne connaît pas, les sautes d’humeur encore moins, problèmes d’hormones, elle ignore et la prise de poids, elle nous l’a fait à l’envers. Quand je l’ai vu monter les escaliers j’ai cru avoir ouvert la porte à une adolescente particulièrement mince, musclée, petit pantalon rouge, cheveux bien coupés, la ligne idéale. Mais comment fait-elle  vous demandez-vous la rage au ventre. Justement c’est là ou est la Perle est une garce de première, elle ne fait rien, si ce n’est 1 heure de gym par semaine. Mais moi j’ai trouvé son secret : « no stress, no graisse » quand on se lève en chantant le matin, quand on ne se pourrit pas la vie en écoutant la radio, quand on part en vacances entre filles 4 fois par an c’est sûr que ça aide. Et pour finir la garce avait apporté une tarte aux fraises magnifique, elle en a mangé comme tout le monde. Qui parle d’égalité à la naissance ?


Un dimanche pluvieux, les barnums du marché vont dégouliner sur les clients embarrassés avec parapluies et paniers et comme la télé me prive de Barnaby je vais m’affaler sur le canapé avec Nicci et French, le roman que ces deux là viennent d’écrire à 4 mains a tous les ingrédients nécessaires pour faire passer un bon moment, angoisse, suspense, haine, folie, des mauvais sentiments  à la pelle, c’est tout ce qu’il me faut aujourd’hui.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 07:31

le-cerisier-victime-des-corbeaux.jpg

Juste une mise au point.

 

Je dois bien ça à mon forçat de mari : c’est lui et lui tout seul qui range son atelier, aidé moralement par Pomponette « Alors ça avance Maky ? » Je lui rends visite régulièrement, sinon nous ne nous verrions pas de la journée et aussi pour débattre avec moi-même sur ce que l’on va jeter ou pas. Hier la boite à pharmacie du grand-père de Pomponette à refait surface, une grande boite blanche, un peu demantibulée mais l’homme aux doigts d’or m’a promis de remplacer les charnières et en route pour une nouvelle vie. Bien repeinte, tapissée d’un joli tissus à fleurs elle sera parfaite pour les vêtements de poupée de Maminette, si elle joue à la poupée. Je me dois d’avouer quand même que le tas « à jeter » s’apparente plus à une petite colline qu’à l’Everest…
Pour moi hier c’était atelier couture avec Cerisette, après avoir consulté Pomponette nous avons entrepris avec succés de rétrécir des jambes de pantalons trop larges. Pour moi il s’agissait surtout de ne pas louper cette opération sur un pantalon acheté 20 centimes à Béthanie…c’eut été dommage de gaspiller !
Aujourd’hui je vais suivre vos conseils et me reposer en prévision de l’arrivée de Maminette, mais avant, ce soir, nous mondanisons et un repas correct s’impose.
A quoi peut-on se fier en matière de « bouffe ? » Entendu hier à la télé que sur les pommes bios il fallait impérativement ne pas manger les taches brunes, hautement cancérigènes. Par conséquent je suppose que les pommes qui reçoivent au moins 50 pesticides différents sont bien meilleures pour la santé. Nous prendrait-on pour des imbéciles ? je le crains et ce n’est pas nouveau.
Les corbeaux continuent leurs méfaits, pour répondre à vos conseils, j’ai déjà essayé les CD, pas du tout efficaces.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 07:13

Fouillis1.jpg

 

Fouillis, désordre inextricable, bazar, confusion, amoncellement, tas, fatras, dispersion, voilà l’atmosphère qui règne dans la maison actuellement. Le « ça on verra plus tard pour jeter » fonctionne à merveille. Les tas de tout et de rien se déplacent, muent par une force qui leur est propre ils vont et viennent d’un endroit à l’autre et si le salon pour le moment est épargné, l’entrée qui n’avait pas besoin de ça commence à ressembler à un dépotoir. En premier Maky soupèse du regard l’objet, le prend en main, le retourne, hésite, évalue les multiples possiblilités qu’il pourrait en tirer,et ou bien il le repose ou bien le dépose dehors, je passe devant, « Tu le jetes ça ? » si c’est oui je le mets à l’abri dans l’entrée, si c’est non je me demande mentalement ce que je pourrai bien en tirer. Et c’est ainsi qu’une paire d’appliques moches, mais que j’ai toujours vu va éviter la benne, que 3 boîtes en boisfouillis-2.jpg

vont devenir après passage dans mes mains de très pratiques rangements pour les fils de broderies, voilà comment des cisailles datant d’avant, avant guerre, ne coupant plus du tout et trop lourdes à manœuvrer vont se retrouver dans un garage. Tel jouet des petits va changer d’étage et avec tout ça l’atelier ne se vide pas, la maison se remplit, le désordre règne en maître mais au moins pour l’instant nous ne regrettons aucune décision de jeter prise trop rapidement.fouillis-3.jpg

Et pendant ce temps vous pourriez imaginer que les cerises prennent une belle couleur carmin, ce serait le cas si les corbeaux ne venaient en piqué se servir comme au self, et si les pigeons attendant leur tour ne faisaient pas de même. Il ne restera rien pour les merles, pour nous je n’en parle même pas, c’est dommage car cette année elles ont l’air bien grosses et en abondance…

Partager cet article
Repost0
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 07:24

la_roseraie.jpg



Hier soir, dans mon lit, sous la couette parcequ’il ne faisait pas très chaud, j’ai rencontré la perfection, et de plus à la télé ce qui n’est pas si fréquent, à travers un mur ocre  en ogive un cyprés se découpait sur le ciel de Toscane…Une merveille de simplicité et de beauté, les deux allant souvent ensemble. Un jardinier nous fait découvrir les travaux titanesques qu’il effectue depuis des années afin de restaurer un jardin paysagé avec l’aide de dessinateurs, artisans belges et beaucoup d’argent, aspect financier jamais évoqué mais on imagine aisément. Bassins, fontaines, statues judicieusement posées, tout concourt à donner un sentiment de plénitude et de temps arrêté.
Autre reportage, le jardin japonais dans la Drôme, je suis moins sous le charme, mais la séance de ratissage s’avère être un excercice difficile, à mon avis c’était juste pour la caméra car j’ai vu que les chats étaient enfermés pour l’occasion. Un homme qui aime les chats doit choisir entre le ratissage artistique et les petites pattes irrespectueuses du gravier.
Direction l’Angleterre, mère patrie des jardins et grands espaces verts. Des kilomètres de buis et là j’ai envie d’éteindre, je possède 3 buis, je suis jalouse, pourquoi me torturer ainsi avant de m’endormir ?

Et pendant ce temps Maky reposait ces mains endolories, ces jambes raides tout en réfléchissant dans quel meuble il allait ranger les outils, pour l’instant rien n’a été jeté encore, les tas se déplacent au gré des changements d’emplacement. Il a quand même accepté de boucher quelques trous en espérant ne pas murer pour l’éternité, crapauds et lézards !

Partager cet article
Repost0
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 06:43
atelier-2.jpg

Au moins 4 mètres d'établi, je rêve de ce qu'll va pouvoir me faire!

Encore une semaine qui me flanque mon calendrier par terre, nous ne sommes pas lundi, hier ce n’était pas dimanche, concentration maximum afin de me caler correctement dans le quotidien, le boulanger sera ouvert, demain le ravitaillement de la semaine et le week-end sera vite là. Hier mardi à marquer d’une pierre blanche, je me suis lancée dans l’élaboration d’un repas, un vrai, pas du vite fait, de la cuisine et le plus beau c’est qu’il était réussi, j’en suis encore toute étonnée.

Œufs durs farcis d’une mousse d’épinard aux pignons, peut-être pas assez relevée, et filet mignon en croute avec cèpes, j’avais même fait des dessins sur la pate, trop fière la cuisinière qui recevait le clan des veuves, archi-mamay, belle TT et Pomponette. Sister n’a mangé que la croute et les pommes de terres fondantes, les fraises de Carpentras , faute de gateau au chocolat

arum.jpg

                     Arums au coin de l'atelier.

Dès le café avalé Maky s’est éclipsé sur son nouveau chantier, oui le Goût il y travaille comme un esclave, les 35 heures ne sont pas pour lui, vieux réflexe de cadre. Une seule chose me chiffonne un peu, avant les travaux dès qu’il franchissait la porte de l’atelier il se mettait à siffloter et là je n’ai pas remarqué s’il faisait pareil, je vais surveiller ça aujourd’hui, je ne voudrais pas avoir perdu mon merle- bricolo.

Chez Fille Unique aussi les travaux continuent, elle va enfin avoir une pièce propre dans le grenier pour y ranger tout ce qui encombre les couloirs. Nous connaissons la date du spectacle de Petitnamour1, le 1er juin jour de ses 11 ans il va jouer Homère dans l’Iliade et l’Odyssée, inutile de dire qu’il a déjà ses fans prêts à faire tourner la caméra. Dès qu’il endosse un déguisement quelconque il est à fond dans le personnage, je me souviens qu’un jour il jouait à Colombo, son œil fut épris d’indépendance aux premiers instants de l’enquète.

Quelques mots de Maminette : nous la ramènerons en principe la semaine prochaine, il faut juste que Fille Unique se prépare psychologiquement à la courte séparation, par contre nous, nous sommes plus que prêts à la recevoir comme une princesse.

Partager cet article
Repost0