Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 07:45

Une voiture brûlée par propagation des flammes ça ne compte pas… Ah bon !

 

Demandez au pauvre type qui vient de voir partir sa voiture en fumée ce qu’il pense de la manière de compter du ministère de l’intérieur et là à mon avis pour lui ça compte et triple même. Je n’en dis pas plus mais je vous avez prévenu, rien ne change en 2007 et surtout pas la co****rie. Dommage.

 

Je préfère vous entretenir du départ de mes petits je serais moin énervée. Comme à chaque fois ce sera « embarquement pour Tizi-Ouzou » pas du genre que l’on voyait au port de Marseille, pas de chargement sur le toit 2 fois plus haut que la voiture elle-même, mais on s’en approche un peu, cartons, sacs qui débordent, caisse en plastique pleines de boîtes de chocolats, gants de boxe, jeux divers, sac de noix, paquet de lingettes oublié par Fille Unique, chaussons délabrés, pas remplacés, la pointure 30 n’existe pas en Seine et Marne, tant pis N° est un brisac, appareil pour sécher les bottes et chaussures, portable dans sa valise, donné par Maky à N°1, très fier, fort des vikings et j’en oublie.

 

Je ne serai pas du voyage, pas au top encore de la forme et surtout la salle de jeux n’est pas tout à fait finie, mon intervention sera pour dans quelques semaines. Je vais retaper la maison qui en a grand besoin, quand les petits sont là j’ai autre chose à faire qu’à passer l’aspirateur, les regarder par exemple, je ne m’en lasse pas.

 

Nous reverrons les petits en février mais N°1 à Pâques seulement, traditionnellement il part au ski en février avec son autre paire de grands-parents et son papa bio. Comme tous les enfants de divorcés il cloisonne de manière parfaitement étanche ses deux univers, rien ou peu de chose ne transpire « tu as passé de bonne vacances mon Titou ? » « oui super » ni plus ni moins.

 

Hier Archi-mamy est venue déjeuner avec nous ainsi que Pomponette et Sister. Galette des rois de rigueur. Il semble que la lecture de chevet d’Archi-Mamy soit le larousse médical…ça promet de beaux jours pour Maky. C’est fou comme l’on peut changer radicalement après la perte de son mari. C’est une autre belle-mère. Bon nous ferons face et le temps fera son œuvre sans doute. Mais en attendant Maky est sur la brèche continuellement. Vive la retraite…

 

Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi les commentaires de Nathalie n'apparaissent pas depuis quelques temps

 ?

Et pour vous remettre des agapes de fin d'année jetez un oeil au menu, les anciens savaient se tenir à table.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 06:45

Je viens d’entendre les infos de 6h, n’ayez aucune crainte 2007 sera comme 2006, si ce n’est pas pire nous pourrons nous estimer heureux, les promesses faites ne seront pas tenues, comme d’hab mais les augmentations prévues, elles oui.

 

N’ayant aucun pouvoir, ou si peu, sur les évènements,je n’ai pas d’autre alternative que de me préoccuper de mes proches à qui je souhaite la réalisation de leurs vœux les plus chers à la seule condition qu’ils restent dans le domaine du possible, je n’ai aucune influence sur le loto, sur les caprices XXL de la météo et encore moins sur la politique, donc je vous conseille de prendre soin de votre santé, de bien gérer vos quelques sous, et de faire plaisir autour de vous, il en sortira toujours quelque chose de positf. Eteignons les lumières inutiles, fermons les robinets d’eau, trions nos déchets et la planète s’en trouvera un peu mieux, sans doute.

 

Par contre il y a une chose que je peux faire, vous donner un peu de distraction tous les jours en échange du plaisir que j’ai à vous lire, je peux vous remercier de vos commentaires, vous en laisser, je peux me soucier de vous, être de tout cœur avec vous quand vous étes dans la peine, je peux raler, rire et sourire à l’unisson de vos états d’âmes, je peux être là au bout du « tuyau du ternet », merveilleux outil qui fait fleurir les blogues en toutes saisons.

 

Ce matin je peux et je veux encore vous dire merci pour tous ces moments de lecture qui font que la journée s’ouvre sur l’extérieur et qu’il n’y a pas que des détraqués ou des tyrans de par le monde, il y a aussi des personnes sensibles, intelligentes, bourrées d’humour, il y a des photographes et plein de petits riens très importants.

 

Alors Bonne année à tous.

 

Que Pomponette continue à se pomponer, que Sister voit beaucoup de clients, japonais de préférence et que Maky profite enfin d’une retraite bien méritée, que la famille proche ou éloignée se porte bien, que les amis soient toujours au rendez-vous et je n’aurais rien d’autre à souhaiter pour moi, j’ai déjà tout ce qu’il me faut.

 

Pour Fille Unique la liste serait trop longue, je vous l’épargne.

 

Je n’ai pas répondu à vos commentaires d’hier préférant vous retourner mes vœux ce matin en vous remerciant des votres.

                                    BONNE ANNEE A TOUS

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 09:05

Mais qu’est- ce qui me prend, 8h39 et je me mets à peine à ma copie quotidienne, toute la journée sera chamboulée, mon moment à moi disparu dans la 4ième dimension, le triangle des Bermudes en Seine et Marne, sûr que ça va passer aux infos, je vais passer directement de la publication au marché, ça ne va pas du tout ce timing déboussolé, et en plus je n’ai pas grand-chose à dire, vous me direz que c’est un peu pareil tous les jours, mais là c’est le désert dans mes neurones, d’ailleurs en ai-je plusieurs ce matin ?
Du brouillard de mon cerveau émerge quelques bribes de ma journées d’hier, quelques courses, pas trop de monde, quelques jeux avec les garçons, de la pluie, un repas presque normal pour moi hier soir et un mini coup de gueule.
18 h, deux gamins désoeuvrés qui se vautrent par terre l’air de dire « chais pas quoi faire » là mon sang ne fait qu’un tour, l’air outragé je commence à collecter tous les cadeaux en leur disant que je vais les mettre de côté pour l’année prochaine, j’y vais de mon petit couplet sur les enfants qui n’ont rien eu, sur ceux qui n’ont pas de parents et pas de maison, le tout calmement, ça marque plus, et nous voilà parti pour pour 2 bonnes heures de d’origamis, d’attaque de vikings et de recherches archéologiques, c’est toujours comme ça après Noêl, ils recoivent trop, ne savent plus quoi prendre et ma décision est prise : L’année prochaine sera beaucoup plus minimaliste, et aujourd’hui on va faire un carton des jouets des années précédentes et direction Béthanie, nous ferons des heureux. Na.
Après ce grand moment de calme et de remise dans le droit chemin ils étaient bien contents de s’installer devant Rocky, et moi au lit.
Bon des fois que demain je sois atteinte de grasse matinée aigüe, je vous offre dès maintenant tous mes meilleurs vœux pour 2007, que cette nouvelle année vous soit douce et pleine de bonnes choses, que tout ce que vous désirez soit au rendez-vous et surtout pas d’excés ce soir.



Partager cet article
Repost0
30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 07:33

Le refrain du jour était « traaaanquille » les deux grands n’en revenaient pas de pouvoir « légoter » sans le petit poison qui veut toujours tout faire comme eux, le N°2 pouvait enfin se tromper dans l’assemblage des pièces sans que la mouche du coche ne vienne les lui arracher des mains en lui disant « regarde moi j’y arrive » par contre N°1 ressentait un peu l’absence de son compère d’humour et de rapidité. Mais au final je leur ai offert une vraie de vraie journée de vacances, pas de douche, pas de limite avec l’ordinateur, de la télé, des DVD, des K7, du coca , des Kinders et des crèpes, et surtout pas de déplacements, on reste à la maison en chaussons, le bonheur total. Je raconte tout ça parce que Fille Unique n’a pas de PC, mais si je suis confiante avec N°1 je sais que N°2 vendra la mêche, tant pis j’assume.

 

Bon aujourd’hui je remets tout en place, fini la liberté et le n’importe quoi.

 

Les jours passent vite, demain déjà il faudra rassembler les affaires, faire le tri des cadeaux qui restent et de ceux qui partent, de nouveau la machine à coudre et ma casquette de couturière-agrafeuse de tissus, la salle de jeux attend mon intervention.

 

La télé me fatigue depuis quelques jours avec ses redifffusions des meilleurs moments, c’est drôle je n’ai pas eu l’impression de voir le meilleur cette année, j’ai du louper quelque chose !

 

Pour le réveillon nous partagerons quelques petits-fours avec les enfants en regardant Rocky, nouvelle, si on peut dire, idole de N°1. C’est enfant pas très grand et fluet, comme il dit mais l’exemple de Tonton Bruno,qui était pareil à son âge et a fini champion universitaire de boxe lui donn de l’espoir, abdos et pompes à longueur de journée, il s’entraîne, mais il oublie juste une chose, ce n’est pas le même sang qui coule dans leurs veines, hormis l’affection ils ne partagent rien…et j’ai du mal à croire qu’un jour N°1 fasse 1m90, son papa bio n’est pas très grand et le moment où N°2 le rattrappera n’est pas loin. Gros schisme en perspective !

 

Nous n’en sommes pas là encore, pour l’heure tout le monde dort, les gants de boxe sont abandonnés sur un fauteuil, la perruque, indispensable on ne sait pas pourquoi, gît sur le tapis et les après ski, indispensables aussi avec le caleçon de bains traînent sur l’escalier, l’ensemble faisant une tenue de boxeur parfaite paraît-il, et surtout défense de rire, ça c’est plus difficile.

 

En ce moment le monde tourne sans moi, pas le temps ni l’envie d’écouter les infos, quelques bribes me parviennent, rien ne change, rien ne va, 2007 sera comme 2006 …Tiens pour changer je vous mets une carte de « Joyeuses Pâques »

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 07:35

 


Quand les trois quart du temps on vit à 2 dans une grande maison, quand on est soi-même du genre silencieux, pas bavard et bardé d’habitudes qui confinent aux manies, quand on est un peu beaucoup maniaque quant à la disposition des objets (on ne pose rien sur l’enfilade ni la commode) il est bon de voir s’envoler de temps en temps le quotidien qui rythme notre vie. Les portes restent ouvertes, les lumières allumées, les kangourous envahissent le salon, le sacro-saint moment de sieste après le JT vole en éclat, le frigo se vide aussi vite qu’il se remplit, du fin fond de la maison on entend des « Maaaaaaaaaaaab » bien sûr très urgents, des « Maaaaaaaaaaaaky mon vélo est dégonflé » « je retrouve pas les gants de boxe » Ah tiens Maminette nous fait une série de sourire, on la regarde pendant une heure, en même temps il faut canaliser N°3 est les ordres lancés aux plus grands « venez on va faire des co….ries » 5 ans et dans le texte…Le tourbillon est partie hier à 14 h me laissant sur le flanc mais heureuse de ces quelques jours à 100 à l’heure, les deux grands ravis d’être le centre de notre intérêt, à eux la grande vie. N° 3 a quand même hésité au moment du départ, l’idéal aurait été de rester et de partir, mais malgré tout la perspective de conduire le tracteur, tout seul, pour nourrir les vaches de betteraves a été la plus forte.
Fille Unique est partie donc, bien arrivée sous le brouillard, Mr Gendre content de récupérer une partie de sa famille et nous les retrouverons mardi en ramenant le reste de la meute.
Hier soir comme d’habitude je me suis couchée tôt et Maky a eu droit à Batman…C’est toujours lui qui s’y colle à ce genre de plan télé, chacun ses devoirs envers les petits-fils.
Il semble que sur les blogues ce soit l’heure des bilans pour l’année qui se termine, pour moi ça va être rapide.
2 décés, une naissance, un mari à la retraite, l’un dans l’autre une bonne santé pour tout le monde, de bons livres lus, et les jours qui commencent à rallonger, nous avons un toit sur notre tête, que demander de plus, et là je ne vais pas faire la liste, elle concerne Fille Unique et serait trop longue, nous sommes insatiables pour nos enfants.
Juste une dernière chose, je demande une mobilisation générale pour Heure-bleue qui nous fait un mauvais plan.

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 08:15

Gastrop de tout, blog nauséeux, le coup de grâce hier avec une boite de 2kg de chocolats...

 

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 06:57

Je ne pense pas avoir le temps de répondre à vos commentaires d’hier, mais je vous remercie d’avoir été fidèles au rendez-vous et de trouver un quelconque intérêt à notre vie certes palpitante mais ronronnante. Je n’ai pas eu encore le temps de vous lire mais Fille Unique oui, elle m’a fait un résumé.

 

Hier matin c’était encore Noêl, cette fois chez Sister et Pomponette , encore très gâtés les enfants ne savent plus où donner de la tête et N° 3 part à la recherche des jouets de l’année dernière, d’une petite pièce minuscule pour une remorque. A midi les restes et les chocolats ont suffit à nous rassembler autour de la table

 et à 14 h « Maman j’ai encore raté l’avion » nous a permis d’avoir un bon moment entre adultes. Bon mais court, la popularité de Fille Unique et de Maminette ayant provoqué une arrivée de massive d’amis nous avons eu le plaisir de recevoir Pluskami et ma filleule accompagnés de ses 2 filles, ensuite une autre amie avec ses 2 enfants ce qui fait que pendant un moment entre les départs et arrivées nous nous sommes retrouvés à 16, dont 8 enfants, c’est beaucoup pour moi.

 

Fille Unique n’a pas souvent l’occasion de voir ses amis d’enfance et ce fut bien agréable. Maminette dans sa robe à volants…n’a pas pris part aux conversations, hier c’était du n’importe quoi au niveau biberons, nous avons vite perdu le compte de ce qu’elle prenait, l’effet volants sans doute…

 

Une journée entière sans infos ça fait du bien, des cavalcades dans les escaliers c’est de la gaité à tous les étages, des mines réjouis devant les paquets ça récompense largement du mal que je me suis donné pour trouver le cadeau qui fait mouche à tous les coups, Voir le bonheur de sa fille regardant sa fille, je n’ai pas de mots, bref les jours passent trop vite mais j’engrange ces moments pour me les resservir plus tard.

 

Hier soir comme avant-hier j’étais pliée de bonne heure alors direction la chambre, attendre que le quart d’heure de folie des garçons soit passé, pyjama, les dents, et « ne venez pas me dire que vous éteignez, je dors ! » Consigne respectée. Ils sont super sympas, hyper gentils, nous régalent de chansons, leur répertoire est très varié, chants de Noêl, Dalida, chanson presque paillardes, chants scouts, tout y passe. « La victoire en chantant » est un grand moment d’anthologie quand elle est entonnée à tout bout de chant par N°3.

 

Rue Voltaire on ne s’ennuie pas et on se lève de bonne heure alors à demain.

La photo de la charlotte au chocolat est pour Lulu, il en reste encore.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 07:25

Et louper l’arrivée des enfants, c’est ce qui c’est passé hier.
Reprenons au moment où je vous ai laissé.
Repas préparé table mise, douche, boulanger, pyramide des paquets, téléphone à Fille Unique, pour apprendre qu’ils ont beaucoup de brouillard et ne sont qu’à Laigle, que faire pour que le temps passe plus vite, sur les blogs c’est calme plat, l’aspi est passé partout, tout est nickel, pas pour longtemps, bon je vais préparer des grands cartons pour y mettre les papiers et emballages, direction le fond du jardin, je bricole quelques trucs, jette un coup d’œil au roses qui garniront la table ce soir, et tout à coup je vois Sitter et Pompette qui tracent vers la maison, je suis hors du temps, celui-çi a filé à la vitesse de la lumière, j’ai loupé l’arrivée de Fille-Unique, je n’étais pas à la fenêtre aux bruits des portières…
Les enfants sont superbes avec leur mine de petits paysans, Maminette à sa robe de princesse mais pas le temps de faire des mondanités, le biberon d’abord. Pour les grands encore un peu d’attente avant de déballer, Maky part chercher Archi-Mamy, exceptionnellement Sister sera servie en premier, elle est ravie de son APN, en 30 secondes N°1 lui montre comment s’en servir, pratique un enfant high-tech,..
Allez c’est le moment de découvrir ce que le pére-noêl a apporté, ils sont ravis, le temps des jeux et surprises est encore de rigueur pour cette année, et nous passons à table, les enfants ne mangent rien, nourris qu’ils sont de leurs cadeaux, Maminette trône dans son relax et découvre toutes ses nouvelles têtes, rien que des vieux se dit-elle, va falloir faire avec, le tapis est jonché de cartons, papiers, le fort de vikings se monte, la valise du détective renferme des trésors, le van et son cheval amènent un grand sourire sur le visage de N°3, il est content mais je sens déjà qu’il va em….der N°2. Tolérance zéro avec Petinamour3 sinon la délinquance n’est pas loin.
Enfin tout le monde joue, découvre, inspecte et nous profitons pleinement de notre fille. Pomponette se rue sur les marrons glacés, moi sur les chocolats, tout cela n’est pas raisonnable ce soir on fait réveillon…
Coup de « blues » pour moi, où est-il le temps des réveillons et repas du lendemain que je menais de mains de maître pour 12 ou 15 personnes ! Je ne pourrais plus le faire, ben oui j’ai quelques années de plus et je les sens.
Re-mise de table, ouverture des huitres pour Maky, le repas préparé par notre cousin restaurateur est un délice, la charlotte au chocolat de Sister divine, les enfants ne mangent rien une fois de plus, sauf une pomme et un pére-noêl en chocolat, c’est les vacances et demain sera un autre jour. Et Maminette me direz-vous, elle trône toujours, regarde, s’endort, on ne l'a pas entendu pleurer une seule fois, pour un peu on l’oublierait.


Je me repaîs de la présence de Fille Unique et des petits, le PC est monopolisé par N°1, N°3 continue son travail de « j’enquiquine mon frêre » et ce dernier a parfois du mal à retenir un pied ou une main.
Oh la la déjà 10 heures, je suis KO, vite mes cachets anti-douleurs, vite mon lit et vite sombrer dans le sommeil sans passer par la case « je pense à ma fille qui est loin » puisqu’elle est dans sa chambre avec son garde du corps N°3 et sa Maminette.
Une bonne journée, pas de soleil, tant mieux, le sapin illuminé n’aime pas le soleil, des enfants sage et heureux, des arrières-grands-mères bien gaillardes, au moment où j’écris tout le monde dort, et moi je suis aux anges d’avoir Fille Unique.









Partager cet article
Repost0
25 décembre 2006 1 25 /12 /décembre /2006 07:01

Qui est comme ça ce matin?

Pas moi!

Je viens de faire le tour des popottes et comme prévu rien de neuf chez vous, trop occupés hier par vos préparatifs, trop stressés par les hésitations devant la glace, « je mets ça, ou bien celle-ci, non elle me grossit, je préfère celle-la, elle ne serre pas à la taille, et les chaussures ? » Ah que de problèmes que je n’ai pas eu hier mais qui seront à l’ordre du jour ce soir. Maminette aussi à eu des problèmes vestmentaires, c’est ça d’avoir une garde-robe de princesse, pour finir elle a étrenné une robe en velours rouge brodé d’étoiles, trop fière la maman. En Normandie encore et toujours un contre temps, la belle –mère de Fille Unique est partie en urgence à l’hôpital pour des problèmes cardiaques…pas trop graves mais elle n’a pas pu réveillonner en famille et Fille Unique a hérité du beau-père et du beau frêre à coucher. Par conséquent je suis encore moins sereine que prévu ce matin quant à son arrivée. Ne penser à rien.
Hier Maky, anniversaire ou pas, a fini de ranger les tuiles au fond du jardin, mais le soir il a eu un petit repas de fête, j’ai tenu jusqu’à 9h30 et hop au lit, je me demande comment je vais faire ce soir.
Pour celles qui s’inquiétaient de savoir si la broderie serait finie, oui en regardant Luchini j’ai fait mes petites croix dans les effluves de la tarte aux pommes.
La rallonge est mise, ce soir les petits mangeront avec nous, histoire de combler les vides, le lustre est habillé de quelques rubans et le repas doit arriver dans la journée, pratique d’avoir une cousine dans la restauration.
Ne reste plus qu’à faire briller les pommes dans la coupe de fruits, c’est Perfecta qui fait ça, laver le raisin, que Pomponette mange avec le cantal, décortiquer les crevettes, un dernier coup d’aspiro dans l’entrée et l’attente commencera. Cette année je fais une pyramide avec les paquets cadeaux, je crains quelle ne soit très haute. Pour l’année prochaine ma décision est prise, un cadeau par enfant point final, bon peut-être deux mais pas plus, sauf pour Maminette qui a du retard sur les aînés et puis elle est un peu spéciale, c’est une fille dans un monde de brutes, je voulais dire de garçons.
Avec les deux grands nous envisageons d’aller à Vaux le Vicomte, pendant les vacances il y a des animations féeriques, un spectacle et la visite des écuries. Juste pour leur montrer qu’il y a d’autres choses dans la vie que les lapins, brebis, gadoue, travaux qui s’éternisent et que les buis peuvent servir à autre chose que d’arrêter le ballon de foot.
Grande première, j’ai acheté le programme télé, Petinamour1 adore le lire, mais pour moi impossible de leur faire croire qu’il n’y a rien pour eux, Maky ayant gardé une âme d’enfant se dévouera. 


                                        
                            JOYEUX NOEL A TOUS






Partager cet article
Repost0
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 07:20

 

Prems pour souhaiter un bon anniversaire à Maky qui dort encore du sommeil du juste, 62 ans et tous ses cheveux c’est pas mal, 62 ans et toujours le désir de me faire rire, c’est un exploit, 62 ans et des petits-fils qui lui disent « t’es encore jeune Maky pour un grand-père » 62 ans et premier anniversaire sans son père ce n’est pas facile, je suis passée par là, 62 ans et encore beaucoup d’autres « zans » c’est ce que le lui souhaite ce matin. Allez dort encore, rien ne presse dans notre calendrier familial nous ne sommes que le 23…puisque demain nous ferons le réveillon du 24 en famille.

 

Et devinez qui demain matin sera fraîche et rose, qui n’aura aucun problème de digestion, qui aura l’esprit clair et le temps de vous faire un blog pour vous souhaiter un bon Noêl, qui attendra ses normands, moi, moi et encore moi, je ne voudrais pas faire comme Sacha Guitry (je crois) en disant « Parlez moi de moi il n’y a que ça qui m’intéresse » mais demain ce sera Noêl et la sainte Mab puisque Fille Unique et les petits seront là.

 

Ah j’oubliais en parlant de Maky que cette année son prénom  a disparu du calendrier, dorénavant il s’appelle « Ste Famille » pas facile pour lui hurler « Ste Famille à taaaable » Tout fout le camp même le Roger des familles.

 

J’entends à la météo que brouillard et verglas sont prévus demain, l’attente des enfants ne sera pas sereine et je m’occuperai les doigts et l’esprit en brodant le prénom de Maminette et les petits coeurs des disparus sur la broderie évolutive de Noêl, non ce n’est pas fait encore. Comme quoi vous qui me croyez hyper organisée et bien non il reste encore des petites chose à rayer sur ma liste.

 

Pénible la correction automatique qui me tranforme le bonhomme en rouge en joueur de tennis camerounais quand il perdait et français quand il gagnait Rolland Garros, maman par un effet magique devient Pompette et Bricol-man change de sexe et devient May, ce qui me fait penser que je dois envoyer un email à Atlanta.

 

24 décembre ou pas il n’en reste pas moins que nous sommes dimanche, le caddy ira donc prendre l’air sur le marché, il avalera goulument fruits et légumes, fromage et charcuterie et répondra poliment aux joyeux Noêl que les connaissances lui adresseront.

 

Je voudrais déjà être revenue.

 

Partager cet article
Repost0