Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 07:59

vendredi 30 mars 2012



Dans ma boite à soucis il y a au moins un sujet d’inquiétude qui n’y figure pas et je crois pouvoir dire qu’il n’y sera jamais.
Fille-unique ne présentera jamais Eugénie au concours du clone parfait de Cloclo et de ses Claudettes.
Zapper peut réserver des surprises, mauvaises, c’est ce qui m’est arrivé l’autre soir quand je suis tombée sur des gamins d’une dizaine d’années en train de se déhancher en s’époumonant sur Alexandrie Alexandra.
Le tout sous l’œil et les conseils de coachs qui ne se prenaient pas pour rien. Navrant et vulgaire.
Dans un autre genre hier au journal de la santé on nous a expliqué la bonne façon d’utiliser un frigo, par exemple envelopper chaque carotte dans du film alimentaire, là j’ai tout faux, si j’en crois tout ce que l’on m’a démontré  les bactéries prolifèrent en toute quiétude chez moi.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 06:42


jeudi 29 mars 2012



Tellement vite, trop vite, les semaines s’entassent, les mois s’empilent et les années creusent des sillons sur des joues qui n’ont plus rien de juvéniles.
Depuis quelques temps j’enlève mes lunettes si par hasard je dois croiser un miroir.
Et puis hier, un coup de fil du passé, une photo d’aujourd’hui et entre les 2, 45 ans.

L’homme sur la photo n’a plus rien du copain d’avant, qui est ce Georges Brassens à la chevelure neigeuse, dans les yeux peut-être la même lueur mais si je l’avais croisé dans la rue je ne l’aurais pas reconnu.

Partager cet article
Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 08:47

mercredi 28 mars 2012
P1040072.jpg

20h45 Sister se prépare à passer une soirée tranquille, le magasin est fermé, le repas expédié, le téléphone à portée de mains et la zapette sur les genoux.
Première contrariété, la télé mosaïque, c’est pas bon signe, les injures fusent quand un grand bruit se fait entendre dans la cuisine, bruit qu’elle ne connaît pas, elle bondit à petits pas et constate, sidérée que le radiateur est tombé. Tombé oui mais rien de cassé, pas de fuite d’eau, ouf !
Si elle s’était trouvée devant  je n’ose penser à ce qui serait arrivé.
Heureusement nous avons un plombier qui à l’inverse des médecins, se déplace aussitôt appelé en cas d’urgence, même le samedi d’ailleurs.
Tout est donc réparé malheureusement il ne règle pas les problèmes de télé.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 07:49

mardi 27 mars 2012


Depuis des mois je n’ai plus un seul magnéto qui accepte d’enregistrer, heureusement pour Eugénie ils acceptent de lire les K7.
Donc je lui demande solennellement de regarder pour moi Arte qui ce soir nous parlera de steak, la cuisine c’est son truc et je lui fais confiance pour mettre un peu de sel et de piment dans son replay.

Merci d’avance top L.

Partager cet article
Repost0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 07:54

lundi 26 mars 2012



Il passe de longues minutes à sauver de la noyade les abeilles qui viennent boire dans la vasque.
Il prend avec délicatesse les coccinelles égarées pour les remettre dans l’herbe.
Il a gardé des années mini crapaud à l’entrée de l’atelier sans jamais l’écrabouiller.
Il remet dans le droit chemin les escargots voyageurs.
Il est aussi l’ami des vers de terre.
Saint Maky du jardin est un homme aux petits soins pour l’espèce animale mais quand il s’agit de déraciner 2 rhododendrons dans une plate-bande ses pieds semblent passer du 42 au 56 fillette, il ne voit plus rien et écrase allègrement toutes les plantes qui ont le malheur de se trouver sur son chemin.
Hier c’était au tour des iris d’être en contact avec son pied droit, pourtant entre les 2 il y avait largement la place pour insérer un pied, il fallait juste regarder.
Ah mes poves dames j’ai ben du souci !

Partager cet article
Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 09:16

dimanche 25 mars 2012

Mars-2012-021-copie-1.jpg

Révise son bac de français en dormant. Je note le sens du confort inculqué dès la petite enfance, oreiller et couverture de bébé (la sienne) pour protéger les jambes nues des agressions d’insectes dangereux.

 

Mars-2012-034.jpg

Mars-2012-046.jpg

Petite Eugénie, studieuse, dans l’herbe verte prépare, elle, son entrée au CP.
Un samedi en Normandie au soleil.
Bon dimanche mes chéris.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 07:13

samedi 24 mars 2012.



Les fenêtres, fermés les radiateurs, le soleil rentre à flot, un voisin a tondu sa pelouse, l’odeur de l’herbe coupée se mélange à celle de la fumée d’un autre voisin qui brûle ses branches, toutes ces senteurs printanières me donnent du cœur à l’ouvrage, j’entasse les feuilles mortes dans la brouette, je taille, rabat, élimine, observe, et dresse mentalement la  liste des choses à faire.
Après de longues hésitations pendant des années la décision est prise, pas d’état d’âme, il faut trancher dans le vif et d’un pas martial je vais avertir les 2 rhododendrons qui ne me donnent aucune satisfaction qu’ils vivent leurs derniers jours.
Je n’aurai plus sous les yeux, tel un reproche vivant, leurs branches dénudées, les feuilles chétives qui tombent n’importe quand, même pas un bouton cette année, alors pas de regret ! J’élimine.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 07:20

vendredi 23 mars 2012



La nature n’est pas rancunière, oublié la quinzaine de froid vif, le manque d’eau, la douceur de décembre, le grand n’importe quoi des saisons à l’envers n’empêche nullement le printemps de manifester son contentement.
Les phlox sortent de terre, les hortensias bourgeonnent gaillardement, la pivoine arbustive est en feuille, les annabelles pointent leurs feuilles, les rosiers  reprennent de la vigueur, des bourgeons et des feuilles, sauges, bourraches fleurissent, les iris grandissent à vue d’œil et moi je me m’éclate en nettoyant et taillant.
Seules les tulipes font de la résistance, elles sont en boutons mais pas bien grandes.
Qu’importe les jambes raides, les mains égratignées, je suis bien au jardin.
Rosiers taillés, aujourd’hui je vais leur administrer de la bouillie bordelaise et dans une semaine une bonne dose d'’engrais.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 06:57

jeudi 22 mars 2012



Je guette l’éclosion des fleurs du cerisier comme si ma vie en dépendait, je traque les petites pousses vertes, promesse d’un printemps enfin installé, je me projette dans l’été et recule dans les années passées, le moment présent n’existe pas, il y a hier et demain, c’est tout.
Je me retiens de consulter l’agenda de 2011, pas la peine de lire noir sur blanc ce qui était déjà sorti de terre à la même époque.
Pour clore ce hier si particulier il fallait bien l’univers de Jane Austen sur Arte qui m’a emmené loin de Toulouse.
J’ai déjà repéré que ce soir la même chaine me propose une série suédoise à ne pas louper.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 06:42

Mercredi 21 mars 2012


Le journal de la veuve. Extrait.

« En tout cas, l’obsession de l’achat et /ou de la lecture de quotidiens m’a toujours paru être un trait essentiellement masculin. Ainsi que le fait de faire signe à sa femme de se taire pour entendre les nouvelles à la radio, comme si c’était extrêmement important et que le présentateur s’adressait à lui personnellement. -
Je ne sais pas exactement de quoi procède ce sentiment plutôt excessif de sa propre importance face à l’actualité. Il est tout à fait admirable, je n’en disconviens pas, d’essayer de suivre ce qui se passe sur le plan national ou international. Mais je pense qu’au centre de tout cela il y a une illusion colossale, qui est qu’en se tenant au fait des choses on reste maître de la situation et donc maître du monde dans son entier.
Peut-être cela remonte-t-il à la culture des clubs privés comme on en rencontre chez Evelyn Waugh ou P. G. Wodehouse. Quand, installés le samedi matin dans leur fauteuil favori, ces messieurs se plongent dans tel ou tel impénétrable article de fond sur ce qui couve en Ukraine ou en Tanzanie, peut-être imaginent-ils avoir un pied au Conseil des ministres.
Quoi quïl en soit, la chose est manifestement inscrite dans leurs chromosomes.
Quand les services sanitaires sont amenés à forcer la porte d’un logement à moitié délabré en raison de l’odeur épouvantable et du risque d’incendie, est-ce une femme qu’ils découvrent perdue au milieu d’amoncellements de journaux en décomposition?
 Non. En règle générale, non. »


Inutile de préciser que ce matin je suis pendue aux infos.

Partager cet article
Repost0