Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 06:42

jeudi 24 mai 2012

IMG_2774.JPG
                                 La nursery des bébés merles.


De remplir le frigo, plus de yaourts, c’est le signe incontestable.
Au total sur le ticket de caisse je pourrai ajouter les 90 € de la contravention reçue hier, excès de vitesse, 61Kmh pour une limitation à 50.

Flashée alors que je revenais de ma visite aux mousquetaires. Inutile de dire que j’enrage, habituellement c’est pour Maky ce genre de désagrément.
Par conséquent c’est à la vitesse d’un escargot amorphe que j’irai tout à l’heure remplir le caddy.

Partager cet article
Repost0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 07:42

mercredi 23 mai 2012

P1040137.jpg

Sister et moi sonnons à la porte, le jeune homme vient ouvrir, à peine entrées, la tension est palpable, cartons partout, restes de pizza sur une table basse, un désordre qui n’a rien de joyeux. La jeune fille répandue sur le canapé fait la tête et murmure un bonjour qui n’a rien de chaleureux.
Ces deux là font se marier dans 8 jours, déménager et la demoiselle ne veut rien emporter de ce qui vient d’elle.
 "Elle" étant sa future belle-mère.
Le jeune homme désire que Sister emmène une jolie commode, celle de sa chambre de petit garçon. Il y rangeait ses légos, soldats d’une armée démobilisée, petits secrets et bandes dessinées.
Le futur marié tente bien une ultime conciliation mais la partie adverse est inflexible.
« C’est elle ou moi ! » Nous sentons venir le clash, vite Sister propose un prix et le jeune homme de plus en plus gêné m’aide à mettre l’objet de la discorde dans la voiture, vite, vite nous repartons en prenant des paris sur la durée du mariage.

Partager cet article
Repost0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 06:47

mardi 22 mai 2012

IMG 2773

 

Plus nous avancions vers Paris plus le déluge prenait de l’intensité, aquaplaning, gerbes d’eau projetées par les camions et visibilité nulle. Phares allumés à l’aller comme au retour et grosses  gouttes d’eau qui se frayaient un passage par la portière et me glaçaient la main. Sympa la journée !
Chiner des meubles en slalomant entre les flaques, se demander si le toit du hangar n’allait pas céder, ne rien trouver de bien intéressant, il n’en faut pas plus pour mettre le moral de Sister en berne.
Arrivée à la maison je voyais encore le ballet hypnotique des essuie-glaces.
Un bon thé dans la tasse offerte par un ami et direction le jardin pour constater les dégâts.
 Oui  maintenant je m’inquiète pour les roses, trop d’eau, pour les bébés-merles qui auraient mieux fait de rester dans leur coquille et pour les cerises arrachées sans délicatesse par les corbeaux.
Tu vas mieux maintenant ?

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 06:37

lundi 21 mai 2012



« Avant j’étais Dieuse,  ( non Eugénie on dit déesse) c’est moi qui ai fait la maison, les granges et (d’un geste large embrassant l’espace) toute la nature. »
Après cette déclaration, ignorant ses parents qui dissimulent à grand peine un fou rire, elle fixe le pot de miel et entame une longue incantation « Oh boule de feu… »
Je me demande ce que cette enfant regarde avec Victor, le vidéophage de la famille. Je soupçonne Le seigneur des anneaux de lui tourner un peu la tête.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 07:02

dimanche 20 mai 2012



Alors pourquoi ce rêve idiot. J’étais avec maman dans une grande librairie, après avoir hésité entre tous les Harry Potter son choix s’est porté sur une énorme biographie de Bob Marley.
Je sais bien que l’on ne connaît jamais vraiment ses parents mais là je puis affirmer que jamais elle n’aurait fait cet achat. Même si bio et pavé vont bien ensemble.
Sinon quoi d’autres ? Temps gris et lourd hier, les rosiers explosent, la merlette couve toujours, les cerises rougissent, si les oiseaux nous en laissent un peu ce sera bien d’en manger une petite dizaine, ce matin je vais acheter les plants de tomates et salades, la vie normale quoi !

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 07:03

samedi 19 mai 2012



Entre 2 présentations de ministres la nouvelle tombe, un enfant de 8 ans se serait suicidé.
Un acte que je ne comprends pas et qui me semble de plus en plus fréquent.
J’ai beau tourner et retourner la question, je ne trouve aucune explication.

Un psy a beau m'expliquer que la mort est vue comme  un refuge pour des enfants de cet âge, je ne comprends toujours pas.


En surimpression à toutes mes questions je vois Henrichéri qui semble habité par une joie de vivre inoxydable…

Ce qui était peut-être aussi le cas du petit garçon dont la radio parlait hier.

Il y a des choses que l’on ne peut même pas formuler, le « Et si… » ne franchit pas mes lèvres, j’ai même du mal  à l’écrire.

Drame épouvantable dont une famille brisée ne peut sans doute jamais se remettre.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 07:07

vendredi 18 mai 2012



Contrariée, agacée, ennuyée, chagrinée, mécontente ou simplement fatiguée, un seul remède pour évacuer ce mal être diffus.
Faire chauffer de l’eau, choisir le thé avec soin, la tasse en porcelaine la plus fine, le livre qui accompagnera la dégustation et s’installer confortablement.
La première gorgée brûlante diluera tous ces petits agacements, envolées les tensions.
Le thé-réconfort requiert tout un cérémonial et ne se boit pas sur le pouce entre 2 activités ménagères contrairement au café.
Tout aussi brûlant dans une tasse aussi fine je le bois le matin accoudée au plan de travail dans la cuisine devant la fenêtre, ouverte de préférence, en regardant le jardin.
Aucun sentiment de réconfort dans le café du matin juste une habitude agréable.


Et vous thé ou /et café ?

Partager cet article
Repost0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 07:16

jeudi 17 mai 2012



D’abord il y a les chats occupants clandestins du jardin. Un roux, un vieux tigré, un noir espiègle, un blanc et noir qui aime la castagne et se croit chez lui, une Chipie des voisins qui a bien du mal à se faire respecter, tous ces matous du voisinage se donnent rendez-vous chez nous pour des siestes au soleil et guetter lézards et oiseaux.
Empêcher les carnages est presque un travail à plein temps.
Maky fait le casque bleu au pied du rosier qui abrite la couvée de merles et surveille le nid pendant que madame Merlette fait son marché, en même temps il sauve quelques abeilles de la noyade, elles s’agglutinent sur le bord de la vasque en pierre pour boire.
De la fenêtre de la cuisine nous surveillons les pies qui se feraient bien un festin des œufs de madame Merlette, à grand renfort de cris et gesticulations nous tentons de les éloigner.
Pigeons, tourterelles, merles et corbeaux se régalent déjà de cerises encore vertes, rien ne les fait fuir et toute cette agitation a lieu sous les cris perçants des hirondelles qui attaquent les chats en piqués aériens parfaits.


Après avoir eu des chiens et des chats nous avons décidé que nous ne nous ferions plus de soucis pour des animaux de compagnie, les petits-enfants suffisaient à notre bonheur et à nos inquiétudes, même pas un papillon comme disait une vieille tante, ben on est servis !
Avec tout ça, à peine le temps de s’occuper de la marche du monde !

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 07:06

mercredi 16 mai 2012
IMG_2770.JPG


Ou traces de doigts, celles laissées par 4 enfants sur la porte du salon, visibles surtout le matin très tôt quand le soleil daigne se lever et comme c’est le moment où je suis penchée sur le clavier je ne les vois pas…ou si peu.
Ce matin un éclairage particulier, un regard plus critique et je ne vois qu’elles, petites mains d’Eugénie, moyennes d’Henrichéri, adolescentes de Victor et Arthur, souvenir des dernières vacances et preuves incontestables que je suis une souillon, j’assume, je déteste faire les vitres et quand je m’y mets elles sont plus sales qu’avant mon intervention, alors je vais faire venir la laveuse de carreaux.

Partager cet article
Repost0
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 08:09

mardi 15 mai 2012



Traîne, papillonne, déplace une tasse, regarde par la fenêtre, ouvre un tiroir, bois un café, tourne un peu en rond, me disperse, bref je ne fais rien de réellement productif.
J’espère seulement que  ma journée ne ressemblera pas à ce début de matinée. J’ai horreur de me trouver dans cet état d’esprit d’autant plus que dans ma tête ça tourne à toute vitesse, repassage monumental, ourlet de la nappe à finir, passer l’aspirateur, ranger la lingerie, rien de bien excitant mais nécessaire.
Ce matin je flâne et décide que finalement ce n’est pas si désagréable.

Partager cet article
Repost0